Quotidien des Usines

Comment Hutchinson veut supprimer 1 000 postes en France avant fin juillet

Stéphane Frachet , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Un bras de fer est engagé entre la direction et les syndicats chez le spécialiste de la transformation du caoutchouc Hutchinson, qui entend supprimer 3 000 postes, dont 1 000 en France. La filiale de Total veut agir usine par usine pour minimiser l'impact.

Comment Hutchinson veut supprimer 1 000 postes en France avant fin juillet
Face à un ralentissement d'activité Hutchinson va supprimer 1 000 emplois en France.
© Hutchinson

Depuis l'annonce de la suppression de 3 000 postes chez Hutchinson, dont un millier en France, l'inquiétude grandit au sein des 23 usines françaises du groupe, filiale de Total, notamment à Châlette-sur-Loing, près de Montargis (Loiret), berceau industriel de ce fabricant de joints, durites, antivibratoires, isolants et autres pneus vélo.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte