Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?

Alstom a annoncé le 21 mai qu’il allait fournir 27 trains à hydrogène Coradia iLint à Fahma, une filiale du réseau de transports en commun allemand Rhein-Main-Verkehrsverbund (RMV), d'ici 2022. Munis de piles à combustible ils utilisent de l’hydrogène pour produire de l’électricité. Consommée pour la traction ou les équipements à bord, celle-ci peut être stockée dans des batteries lithium-ion qui récupèrent aussi de l’énergie au freinage.

Partager
Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?
En 2022, Alstom va livrer 27 trains à hydrogène à fahma, une filiale de RMV.

En Allemagne, après le land de Basse-Saxe , c’est au tour de celui de la Hesse d’adopter les trains à hydrogène pour remplacer ceux fonctionnant au diesel. Fahma, une filiale du réseau de transports en commun Rhein-Main-Verkehrsverbund (RMV), a commandé à Alstom 27 Coradia iLint qui devraient être livrés en 2022. « Outre les trains, la commande comprend également la fourniture d’hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de capacités de réserve pour les 25 prochaines années », indique Alstom dans un communiqué du 21 mai.

Avec 160 places assises et une vitesse maximale de 140 km/h, le Coradia iLint a une autonomie pouvant aller jusqu'à 1 000 km avec un plein selon Alstom. Située sur le toit de la rame, une pile à combustible (PAC) est alimentée par de l’hydrogène stocké sous forme gazeuse et par l’oxygène de l’air. La réaction dans la PAC libère de l’eau sous forme liquide ou gazeuse et de l’électricité. Celle-ci alimente la traction ou les équipements à bord comme l’éclairage, l’air conditionné, ou les écrans d’affichage. Des batteries lithium-ion stockent également le surplus d’électricité produit par la pile à combustible et l’énergie récupérée au freinage.

Coradia iLint

(Crédit photo : Alstom)

Sur chaque rame, environ 95 kg d'hydrogène sont stockés sous forme gazeuse à 350 bar. Le gaz alimente la pile à combustible de type PEM (membrane échangeuse de protons) d'une puissance de 200 kW développée par le canadien Hydrogenics suite à un accord conclu en mai 2015. Fournies par l'allemand Akasol, les batteries lithium-ion fixées sous la rame sont capables de stocker 111 kWh à une tension nominale de 800 volts. A la décharge, la puissance fournie est de 221 kW en moyenne et peut monter à 450 kW pendant une durée maximum de 40 secondes.

Pour fournir l’hydrogène, Alstom s’appuie sur Infraserv GmbH & Co. Höchst KG, exploitant du parc industriel de Höchst. Les trains y feront le plein d’hydrogène au niveau d'une station de ravitaillement de ce site proche de Francfort-sur-le-Main qui alimente déjà des bus et des camions. Actuellement, l'hydrogène est un coproduit issu de la production de chlore par électrolyse de saumure. Contacté, le parc industriel de Höchst indique vouloir développer son infrastructure de production d'hydrogène : « Cela inclut la construction de nouvelles installations de compression, de stockage et de remplissage. Une centrale de secours, utilisant un procédé de vaporeformage du gaz naturel avec un rendement élevé, sera également construite en raison des exigences élevées en matière de disponibilité de l'hydrogène pour les trains. »

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS