Comment fonctionne le TCAS qui a permis d'éviter une collision en plein ciel belge ?

Le 1er janvier, une catastrophe aérienne a été évité de justesse après qu'un Airbus A320 de la compagnie Air France et un avion-cargo A300 soient passés très près l'un de l'autre. C'est grâce au système anticollision, le TCAS, que les appareils ont pu dévier leur trajectoire et éviter l'incident.

Partager
Comment fonctionne le TCAS qui a permis d'éviter une collision en plein ciel belge ?
Sur l'Airbus A380, le TCAS peut intervenir directement sur le pilote automatique.

La première catastrophe aérienne de l'année a bien failli avoir lieu dès le 1er janvier. C'est au-dessus de la Belgique, au Nord de Gand, que l'incident s'est produit. Un airbus A320 de la compagnie Air France reliait Paris à Amsterdam lorsqu'un avion-cargo A300 d'Egyptair a failli le percuter quelques minutes après son décollage depuis Ostende, en Belgique. Il a fallu l'intervention du système anticollision, le TCAS, pour éviter l'impact. Le Bureau d'enquête et d'analyse (BEA) belge a ouvert une enquête pour découvrir les détails de l'incident.

Le TCAS signifie Trafic alert and Collision Avoidance System (système d'alerte de trafic et d'évitement de collision). Equipé sur l'ensemble des avions de lignes, il fonctionne à partir du transpondeur de l'appareil, l'outil qui permet aux contrôleurs aériens de connaître sa position dans le ciel. "Cela permet de savoir la position des autres avions par rapport à un trajet", explique Véronique Damon, secrétaire au Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) et pilote sur Boeing 777 chez Air France.

Des faits courants dans la carrière d'un pilote

Lorsque ce système perçoit que deux avions vont entrer en collision dans la minute si aucune déviation n'a lieu, une première alerte retentie. "Ce premier message est un trafic advisory, indique Véronique Damon. Cela se produit souvent, c'est très régulier dans la vie d'un pilote." Dans la majorité des cas, ce message est émis lors des phases de décollage. Lors de leur prise d'altitude, le système TCAS anticipe une collision avec les avions déjà en circulation. "Ce système ne prend pas en compte les ordres des contrôleurs aériens, reprend la pilote de Boeing 777. Dans la plupart des cas, il suffit de réduire son taux de montée pour mettre fin à l'alerte."

Le système TCAS dispose d'une deuxième alerte, la "resolution advisory". Ce message apparait lorsque deux appareils sont à 30 secondes d'une collision. "Dans ce cas, le TCAS donne un ordre de conduite à chacun des deux appareils afin de les éloigner l'un de l'autre. Cet ordre devient prioritaire, il faut donc informer le contrôle aérien, détaille Véronique Damon. Cette mesure, bien que plus rare, n'a rien d'exceptionnelle, elle est revue à chaque entraînement en simulateur pour que la procédure devienne naturelle." La secrétaire SNPL assure que cette "resolution advisory" lui a déjà été signifiée "trois ou quatre fois" mais que cela n'est pas "l'événement de la carrière d'un pilote".

Malgré son utilité, le TCAS n'est pas un outil indispensable au pilotage d'un appareil. "Un avion peut décoller si son TCAS ne fonctionne pas, reconnait Véronique Damon. Pourtant, certaines zones aériennes sont interdites sans ce système actif." C'est notamment le cas de l'Afrique centrale où le manque de moyen ne permet pas aux contrôleurs aériens d'obtenir un positionnement précis des appareils. "Dans ce type d'espace aérien, le TCAS est vital."

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS