Comment Fichet muscle sa R&D à Baldenheim pour sécuriser les sites sensibles

Principal centre de R&D du groupe Fichet, Baldenheim, dans le Haut-Rhin, renforcera prochainement ses équipes. Objectif : intégrer de nouvelles compétences pour sécuriser les sites des opérateurs d'importance vitale (OIV).

Partager
Comment Fichet muscle sa R&D à Baldenheim pour sécuriser les sites sensibles
Depuis le centre de contrôle SMI Server de FIchet, l'opérateur contrôle en temps réel les autorisations de déplacement sur un site sensible

Sur la commune alsacienne de Baldenheim, l’usine du spécialiste des serrures et des solutions de sécurité Fichet, fait figure d'ancienne. « Ce site a produit sa première serrure pour coffre-fort en 1906 », s’enorgueillit Balthazar Nicolas, directeur des usines du groupe, accueillant la presse, le 23 janvier.

De l’extérieur, le bâtiment en briques qui s’étend sur 9000 m2 trahit son âge. Mais une fois les portes poussées, l'impression de vétusté s'efface, une odeur de peinture fraîche flotte même dans l'air. Depuis son acquisition fin 2018 par le fonds d’investissement OpenGate Capital, le groupe affiche de nouvelles ambitions.

Traditionnellement implanté dans les secteurs du commerce, de la banque et du tertiaire, Fichet souhaite devenir un acteur majeur dans le domaine du haut risque, en fournissant des portes renforcées, des sas ainsi que des dispositifs électroniques de contrôle des entrées aux opérateurs d’importance vitale (OIV). Soit des entités diverses, civiles et militaires côté public, financières et industrielles côté privé, avec en particuliers des sites Seveso.

Pour Fichet, la sécurité de ces site représente « un marché en progression de 10% par an », explique Xavier Lechler, directeur stratégie et innovation du groupe. Mais y prospérer pose « un véritable challenge technique car tous les aspects de la sécurité doivent être pris en compte, des matériaux utilisées pour renforcer les équipements à la cyberprotection des appareils électroniques ».

Du coffre-fort à la cyberprotection

Pour relever ce défi, Fichet group va muscler sa R&D dans de nombreux domaine. L'entreprise va faire progresser le pourcentage de son chiffre d’affaires (128 millions d’euros en 2019) alloué à la recherche de 2,5% sur l’exercice 2019 à 4% en 2020.

Une grande partie de ce budget est dédié au site de Baldenheim qui concentre la plus grande partie de l'innovation du groupe. « Sur le site, 30 personnes sont dédiées à l'amélioration et au développement de nouveaux produits. Nous allons prochainement agrandir cette équipe », lance Xavier Lechler. Principal objectif : renforcer les compétences du groupe en matière de systèmes électroniques et de cyberprotection.

Dans ce domaine, Fichet compte déjà quelques succès à son actif notamment dans le domaine de la vidéosurveillance avec son système SMI Server. Celui-ci permet de vérifier en temps réel, via une plateforme unique, l’identité des personnes pénétrant sur des sites industriels sensibles. Un dispositif d’analyse des flux vidéo permet de légitimer la présence de chaque personne dans chaque zone de l’installation. Avec ce système, Fichet est le premier fabricant français à avoir obtenu en 2017 la qualification de l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Un centre de formation agréé a été ouvert à Baldenheim.

Pour Fichet, la synergie entre les appareils de protection physique et les dispositifs numériques permettra au groupe de se positionner comme un acteur incontournable de la haute sécurité. « La frontière entre les deux est de plus en plus floue. Comme le numérique évolue constamment, nous devons être en mesure d'anticiper les changements à venir », explique Xavier Lechler

« Nous misons beaucoup sur l’apport de l’intelligence artificielle pour aider à détecter des événements inhabituels - comme une livraison à une date et un horaire jamais enregistrés jusqu'à présent -, et donc potentiellement à risque. Sur ce type d’application, l’IA peut faire son apprentissage sans supervision humaine et être embarquée directement dans les portes de sécurité. »

Une stratégie d’Open Innovation

Pour accélérer le développement de nouveaux produits, Fichet s’est également approché de l’incubateur de start-ups Creative Valley, situé en Ile-de-France. L’objectif est de créer un écosystème entre ETI et Start-ups pour mettre au point des briques technologiques qui intégreront les systèmes de sécurité.

Lancé mi 2019, le programme est en cours de déploiement. « Il y a une phase d’acculturation : nous sommes en train d’évaluer ce que nous pouvons nous apporter réciproquement. C’est un peu nouveau pour nous notamment en ce qui concerne la diffusion de certaines informations. La sécurité du client doit toujours être protégée. Mais au final ce rapprochement pourrait nous apporter davantage de souplesse et un éventail technologique plus important », conclut Xavier Lechler.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS