International

Comment éviter l’explosion en plein vol du marché européen des quotas carbone ?

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En 2019, le marché européen des quotas carbone ou EU ETS a commencé à faire ses preuves. Les émissions de CO2 des 12 000 entreprises concernées ont reculé de 8,7 %. La crise peut-elle tout remettre en cause ?

Comment éviter l’explosion en plein vol du marché du carbone ?
En 2019, les 12 000 entreprise soumises aux quotas carbone en Europe ont réduit de 8,7% leurs émissions.
© D.R.

Bonne nouvelle. "2019 est une année encourageante pour l’EU ETS qui n’avait jamais aussi bien fonctionné", observe Roman de Rafael, expert des politiques climatiques et des marchés carbone chez EcoAct. Si jusqu’ici le marché des quotas carbone européen ou ETS (Emissions trading system) avait pâti d’un trop grand nombre de quotas distribués aux entreprises et d’un prix de la tonne de carbone trop bas (5 à 7 euros), en 2019, le mécanisme a enfin porté ses fruits.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte