Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Comment EDF a gagné un gros projet éolien en Arabie Saoudite

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Le consortium EDF Renouvelables-Masdar a remporté face à General Electric et Enel un projet de parc éolien de 400 MW en Arabie Saoudite. Un nouvel exemple de l’implication de l’électricien français dans la mutation des pays du Golfe vers les renouvelables.

Comment EDF a gagné un gros projet éolien en Arabie Saoudite
Ce parc de 400 MW sera le premier d'Arabie Saoudite.
© Aurélie Barbaux

Le partenariat EDF-Masdar est une affaire qui marche. Après avoir décroché la troisième phase du projet parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum de 800 mégawatts (MW) en mars 2017, l’ex-EDF Energies nouvelle et Abu Dhabi Future Energy Company PJSC (Masdar) ont remporté en consortium l’appel d’offres lancé en août 2017 concernant un parc éolien de 400 MW à Dumat Al Jandal, à 900 kilomètres au nord de Riyad, dans la région d’Al-Jouf située dans le nord du pays. Ils étaient face à General Electric et Enel.

Mieux disant à 21,3 dollars du MWh

Le consortium a été le mieux disant en proposant un prix de 21,3 dollars par MWh. C’est plus qu’au Brésil, ou l’éolien se négocie autour de 19 dollars américains, mais très en dessous des prix en France qui s’établissent autour de 70 euros. Un contrat de vente de l’électricité produite par le futur parc a été signé pour 20 ans avec la Saudi Power Procurement Company, filiale de SEC (Saudi Electricity Company), la compagnie saoudienne de production et de distribution d’électricité. Ce parc éolien sera le premier d’Arabie Saoudite, qui vise 10% de renouvelables dans son mix d’ici à 2023, et le plus puissant du Moyen-Orient. EDF détient 51% du projet et Masdar 49%.

Bien implanté dans le Golfe

Pour EDF, c’est un nouveau pas dans cette région du Golfe qui se tourne résolument vers les énergies renouvelables. En novembre 2017, EDF avait signé avec Dubai Electricity and Water Authority (DEWA) un contrat d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de la première centrale hydraulique de type STEP (station de transfert d’énergie par pompage) du Golfe persique. 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle