Comment dit-on innovation en chinois ?

L'innovation en Chine est assez différente de l'innovation en Europe. Là où nous recherchons une certaine perfection et une fiabilité absolue, le client chinois, lui, exige surtout d'avoir accès rapidement à des nouveautés. Ce qui compte ce n'est pas la rupture techno mais la nouvelle fonctionnalité. C'est ce que montre le travail réalisé récemment par McKinsey, avec l'aide du MIT, pour identifier les spécificités du processus chinois de R&D. Nous vous en livrons ici les grandes lignes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment dit-on innovation en chinois ?

Pendant longtemps, la Chine ce fut l'usine du monde. On la craignait pour sa capacité à produire tout et n'importe quoi, en masse et à moindre coût. Mais on se rassurait en se disant que, point de vue technologie, là nous avions encore une longueur d'avance. Cette vision est de plus en plus anachronique. Avec les bataillons d'ingénieurs chinois "produits" chaque année (1 million selon les décomptes officiels quand la France en forme 33000), avec la montée en compétences orchestrée par les industriels étrangers (tous à l'image de PSA ont ouvert leur centre de design), la masse d'argent disponible (14,5 milliards de dollars investis en R&D en 2014), la Chine émerge comme une nation qui compte en R&D. Elle pourrait d'ailleurs devenir leader mondial, devant les Etats-Unis, en 2020.

Poussés par une classe moyenne de plus en plus nombreuse et exigeante, les industriels ne pensent donc plus seulement "made in China" mais de plus en plus "design for China". Oh, bien sur, la Chine n'est pas (encore) le lieu des inventions de rupture. Evidemment, il faudra attendre encore un peu avant de la voir prendre le leadership dans les grands sujets technologiques du moment. Mais quand même, la Chine se met à développer, à concevoir, à innover, et comme dans tous les autres domaines, elle trace une voie assez distinctive

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La suite de cette analyse est à lire sur Industrie & Technologies : "Frugale, bon marché, sophistiquée : l'innovation à la chinoise"

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS