L'Usine Auto

Comment des entreprises françaises tentent de séduire avec leurs technos le constructeur automobile Porsche

Enguerrand Armanet , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bpifrance et Business France ont accompagné des entreprises françaises innovantes du secteur de l’automobile pour participer à un concours organisé par Porsche. Parmi la cinquantaine de start-up concurrentes, neuf ont été sélectionnées, puis formées, pour présenter leurs projets au constructeur allemand. Retour d'expérience.

La stratégie de ces entreprises françaises pour convaincre Porsche d'adopter leurs technos
Porsche a sélectionné neuf start-up françaises qui présenteront leurs projets d'innovations au constructeur allemand.
© ThisisEngineering RAEng

Dans le cadre d’un concours d’innovation organisé par Porsche, Bpifrance et Business France ont accompagné des entreprises françaises innovantes du secteur de l’automobile. Parmi les 53 entreprises présélectionnées, neuf ont été retenues par le constructeur allemand pour présenter leurs projets en visioconférence.

Arnaud Desrentes est PDG d'e-Mersiv - l'une des neuf entreprises sélectionnées par Porsche - qui développe des batteries à faible temps de charge, à destination des véhicules électriques. Il témoigne auprès de l'Usine Nouvelle. "Face à huit représentants de Porsche, nous disposions de 25 minutes – pas une seconde de plus - pour présenter le projet. Mais au-delà du projet, il fallait mettre en avant, dès la première slide, ce que nous pouvions apporter à Porsche ! Pas question de commencer par la description de nos activités et de notre technologie, schéma de présentation très "à la française"… Nous avions en face de nous (en plus des généralistes) des spécialistes de notre domaine, qui avaient été choisi en fonction de notre activité. C’est assez rare en France de pitcher auprès de spécialistes qui connaissent bien le sujet. Il en résulte des questions très pointues qui attendent des réponses précises et concises, à l’instar des ingénieurs allemands, et c’est une chance de s’adresser à quelqu’un qui connaît son domaine".

Mettre en relation

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte