Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Comment déceler les coûts cachés des achats indirects avec le TCO ?

Publié le

Publi-rédactionnel Les achats indirects sont trompeurs. Alors qu’ils représentent de faibles montants et volumes en apparence, ils génèrent pourtant des coûts cachés considérables . Analyser cette catégorie d’achats sous l’angle du TCO ( Total Cost of Ownership ) devient dès lors révélateur …

Comment déceler les coûts cachés des achats indirects avec le TCO ?

Les entreprises citées

Le TCO, qu’est-ce que c’est ?

Le TCO (Coût Total d’Acquisition en français et Total Cost of Ownership en anglais) est une approche visant à calculer le coût global d’un bien ou d’un service sur l’ensemble de son cycle de vie. A travers le TCO, l’objectif est d’analyser le coût réel qu’implique l’achat d’un produit ou d’un service auprès d’un fournisseur, au-delà du simple prix d’achat.

Il existe une multitude de méthodes pour calculer le Coût Total d’Acquisition, selon les produits et les services dont il est question. Cependant l’ensemble des coûts, qu’ils soient directs ou indirects, peu être usuellement classé en huit catégories :

1. Le prix d’achat (le prix de revient et la marge fournisseur)

2. Le coût induit (le transport, l’emballage, les douanes...)

3. Le coût d’acquisition (le fonctionnement des services Achats)

4. Le coût de possession (la gestion des stocks, le coût de dépréciation…)

5. Le coût de maintenance (les pièces détachées, l’entretien…)

6. Le coût d’utilisation (l’exploitation, les services associés…)

7. Le coût de non-qualité (le respect des délais, le traitement des réclamations…)

8. Le coût de retrait (le recyclage, la revente…)

A ce jour, l’approche TCO représente l’une des stratégies privilégiées pour plus d’un tiers des Directions des Achats afin de créer de la valeur au sein de leur entreprise (1).

Le TCO, indispensable des achats indirects

Les achats indirects, et plus précisément les achats de classe C représentent des coûts directs faibles (prix d’achat, coûts d’utilisation et d’installation…) mais des coûts indirects, aussi appelés coûts cachés, importants en proportion du panier moyen.

La majorité de ces coûts cachés sont concentrés autour des coûts administratifs liés à la transaction (gestion de la commande, de la facture, des fournisseurs…) ainsi qu’à la livraison et plus particulièrement à la mise à disposition des produits aux utilisateurs finaux.

« Dans le cas des achats de classe C, la maîtrise du TCO est indispensable, car c'est probablement le plus fort levier d’économies. La principale difficulté est de gérer de très forts volumes de transactions (en moyenne 60 % des commandes) pour des montants très faibles. Diminuer le coût de ce TCO passe principalement par la réduction du nombre de fournisseurs et la digitalisation de l’ensemble des transactions » explique Xavier Laurent, Directeur des Services à Valeur Ajoutée chez Manutan.

Adopter l’approche TCO pour l’ensemble de ses achats, et particulièrement pour ses achats indirects, est essentiel pour maîtriser ses coûts et in fine gagner en compétitivité.

 

(1) The Deloitte Global Chief Procurement Officer Survey 2018

Contenu proposé par Manutan.

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle