Comment BoostAerospace est devenu le modèle que Bercy veut appliquer aux filières

Avec la création, en juillet 2018, d'un Conseil dédié au numérique, la Direction générale des entreprises affiche sa volonté de digitaliser les filières industrielles. Elle prend comme exemple BoostAerospace, plateforme de numérisation de la supply chain de l'aéronautique créée par Airbus, Thales, Safran et Dassault.

Partager
Comment BoostAerospace est devenu le modèle que Bercy veut appliquer aux filières
Comment BoostAerospace est devenu le modèle que Bercy veut appliquer aux filières

Qu'est-ce donc que ce BoostAerospace dont Bercy parle tant ? Depuis juillet 2018 et le lancement du CNI numérique pour accompagner les filières industrielles dans leur transformation numérique, la Direction générale des entreprises (DGE) n'a de cesse de mettre en avant la plateforme numérique BoostAerospace mise en place par la filière aéro.

"BoostAeropsace est une SAS créée en 2011 par Airbus, Thales, Safran et Dassault Aviation", rappelle Patrick Fanget, président de l’entreprise depuis 2016. "A l’origine, son but est de créer des plates-formes collaboratives communes à ces quatre sociétés, pour communiquer sur l’ensemble de la supply chain avec des outils communs."

Outils communs

Trois plates-formes, qui étaient développées séparément par différentes entreprises, sont mises en commun. AirSupply, créé par une filiale d’Airbus, permet à tous les acteurs de la filière de partager de manière fluide les informations concernant les commandes, les livraisons voire les niveaux de stocks de chaque élément. AirDesign, de Dassault Systèmes, permet aux différents fournisseurs de travailler en direct sur le même modèle numérique de l'avion. AirCollab, développé par Thales, sert à échanger des informations et communiquer de manière sécurisée.

Jusqu’en 2016, "l’entreprise s’assure de la bonne gouvernance de la mise en place de ces outils et garantit qu’ils restent communs à tous, qu’ils ne deviennent pas différents en fonction des donneurs d’ordres", explique Patrick Fanget. Lorsqu’il prend la tête de l’entreprise, avec Pierre Faure à la direction générale, ils décident de développer des outils propres à l’entreprise.

Nouveaux produits

"Nous avons commercialisé en janvier 2019 AirConnect, un logiciel qui permet aux PME, pour un coût minime, de se connecter à AirSupply et de digitaliser leurs ventes auprès de la vingtaine de sociétés achetant sur la plateforme", explique Patrick Fanget. Car "seulement 200 fournisseurs de rang 1 à 2 sont reliés à leurs clients automatiquement via cette plateforme, alors que 1800 autres sociétés s'y connectent manuellement. Avec AirConnect, nous voulons que 400 d’entre-elles puissent le faire automatiquement."

Au même moment, BoostAerospace a lancé un service de cyber-sécurité de la supply chain, AirCyber. "Notre objectif, avec AirCyber, est de devenir un standard de la cybersécurité dans l’aéronautique. Ce qui doit permettre qu'une entreprise conforme à ce standard n'ait plus besoin d'être auditée à chaque nouvelle collaboration", explique Patrick Fanget. "On vise 1200 sociétés qui pourraient, d’ici quatre ans, recevoir une qualification validée par l’ensemble des actionnaires de BoostAerospace."

CNI Numérique

En créant un Conseil national de l’industrie (CNI) Numérique, en juillet 2018, la DGE a marqué sa volonté de d’accélérer la transition de l’industrie française vers l’industrie du futur. A ce niveau-là, reconnait Patrick Fanget, "la filière aéronautique en France est bien plus en avance que les autres filières." Rien d’étonnant, donc, à ce que "des groupes de travail regardent ce que fait l’aéronautique, et BoostAerospace en particulier, pour pouvoir le transposer dans d’autres filières".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS