L'Usine Santé

Comment Bayer va décliner en France son plan de suppression de postes

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Vu sur le web Bayer a soumis mardi 23 juin aux organisations syndicales, un plan de départs volontaires de 475 salariés en France. Ce plan est, en partie, la déclinaison française des coupes annoncées en novembre 2018 par le géant allemand de la chimie et la pharmacie. D'ici à 2022, 12 000 postes seront supprimés par le groupe dans le monde.

Comment Bayer va décliner en France son plan de suppression de postes
Bayer va supprimer 500 postes en France

En novembre 2018, Bayer annonçait la prochaine suppression de 12 000 postes dans le monde à l'horizon 2022, soit 10% de ses effectifs mondiaux.

475 postes supprimés en France

Mardi 23 juin, devant les organisations syndicales, l'entreprise chimique et pharmaceutique allemande - qui s'appuie en France sur 3 320 salariés, sept usines et neuf centres de R&D - a décliné l'application pour la France.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte