Comment Apple a évité des milliards de dollars d’impôt

Dans une enquête publiée par le New York Times lundi 30 avril, la firme à la pomme a élaboré diverses stratégies pour payer moins d’impôt. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Comment Apple a évité des milliards de dollars d’impôt

Quelques jours après avoir annoncé le doublement de son bénéfice net trimestriel, voilà de quoi écorner l’image de la firme américaine. Selon d’anciens responsables du groupe, Apple aurait notamment créé une filiale pour investir des dizaines de milliards de dollars de liquidités. Son bureau est installé à Reno, dans le Nevada, alors que son siège est situé à 300 kilomètres, à Cupertino en Californie. Quel intérêt ? Le taux d'imposition est de 8,84% en Californie alors qu’il est de zéro dans le Nevada.

D’autres filiales auraient ainsi été installées en Irlande, aux Pays-Bas, au Luxembourg ou encore dans les Îles Vierges britanniques. Leur point commun, le taux de taxation y est très faible. Ces filiales "n'équivalent parfois guère plus qu'à une boîte aux lettres où un bureau anonyme" et permettent au groupe de "baisser les impôts qu'il paie partout dans le monde".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La technique est bien connue, et Apple est loin d’être une exception. En 2009 déjà, l’existence d’un immeuble surpeuplé dans les Îles Caïmans était révélée. Avec seulement 5 étages, le lieu abritait pourtant 18 857 sociétés qui acquittaient un taux d’imposition moyen annuel de leurs bénéfices de 5% contre environ 35% partout ailleurs.

Le New York Times souligne d’ailleurs : "ces deux dernières années, les 71 entreprises technologiques appartenant à l'indice boursier Standard & Poor's, y compris Apple, Google, Yahoo et Dell, ont publié des taux d'imposition à un taux environ un tiers inférieur aux autres entreprises du même indice".

Comme "toutes les entreprises du monde", Apple essaie de minimiser ses impôts. Mais dans le cas d'Apple, "ces économies sont particulièrement importantes au vu de la taille de ses bénéfices".

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS