Comment Alstom Power veut capter le CO2

La lutte contre le changement climatique pourra-t-elle se passer du captage du CO2 ? Il faudra, d'abord, valider les procédés à l'échelle industrielle. Découvrez les priorités technologiques d'Alstom Power
Partager
Comment Alstom Power veut capter le CO2
La centrale électrique Emile-Huchet au charbon de la SNET

Le flop de la conférence de Copenhague et le report de la taxe carbone n'encourageront pas la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Pour relever le défi climatique, la séquestration du CO2 est-elle la seule option ? Il faudra d'abord le capter à la sortie des centrales thermiques.

Décryptage en 3 questions des priorités d'Alstom Power pour capter le CO2

Quels procédés pour capter le CO2 ?

Alstom Power mise sur le captage par postcombustion (extraction du CO2 des fumées) et par oxycombustion (production, puis condensation, d'une fumée concentrée en CO2). Ces deux voies sont, selon Alstom Power, adaptables aux centrales thermiques existantes. Contrairement à la précombustion (captage du CO2 avant combustion, lors de la fabrication du combustible).

Pour la postcombustion, Alstom Power développe le procédé classique où l'amine joue le rôle de solvant. "Mais aussi un procédé à l'ammoniac refroidi. Par réaction avec le CO2, le carbonate d'ammonium devient un bicarbonate d'ammonium", précise Philippe Paelinck, directeur CO2 d'Alstom Power. Selon Alstom, cette deuxième voie pourrait réduire la consommation d'énergie. Elle est en cours de validation sur un pilote de 30 MW électrique. "Pour l'échelle industrielle, il faudra atteindre une puissance 20 à 30 supérieure", ajoute Philippe Paelinck.

Quels sont les Obstacles à relever ?

Le captage de CO2 reste confronté à un obstacle majeur, la pénalité énergétique : le captage du CO2 diminue le rendement de la centrale thermique. "Le rendement d'une centrale ordinaire vaut 46 %. Avec la postcombustion ou l'oxycombustion, il baisse à 36 %", évalue Louis Sonnois, responsable marché CO2 d'Alstom Power. Pour la précombustion, il faut un nouveau type de centrale : à cycle combiné avec gazéification intégrée. On n'y brûle plus le charbon pour produire de la vapeur d'eau. Mais on le gazéifie. "Sans captage, cette voie possède un rendement de 42 %. Avec la précombustion, il baisse à 34 %", poursuit Louis Sonnois.

Le défi ultime du captage de CO2 porte sur son coût. Avec la postcombustion ou l'oxycombustion, le captage, transport et stockage du CO2 augmente, à l'investissement, le coût d'une centrale thermique de 50 %. Pour la précombustion, le surcout est limité entre 20 et 40 %. Mais en exploitation, selon Alstom, la disponibilité de la centrale sera moins bonne. "A chaque doublement de la capacité installée, les coûts du captage diminueront de 10 %", prévoit Louis Sonnois.

Et demain ?

Les technologies de deuxième génération sont déjà dans les laboratoires. A l'horizon 2020/2025, Alstom Power envisage les procédés par "chemical looping" et par antisublimation. Le premier consiste à associer à l'oxycombustion un autre moyen de production de l'oxygène. "Nous utiliserons un oxyde de métal à haute température pour brûler le charbon, récupérer du fer solide et du CO2 pur", détaille Philippe Paelink. L'objectif : réduire le coût d'investissement initial et la pénalité énergétique. Avec l'antisublimation, l'idée serait de congeler le CO2 pour le récupérer sous forme liquide. Son atout serait une intégration plus simple aux centrales.

Thomas Blosseville

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS