Combien gagnent les spécialistes de la robotique ?

Le secteur de la robotique paye bien mais a du mal à recruter. Les rares spécialistes, bien formés et polyglottes, verront leurs salaires progresser rapidement. Un ingénieur débutant reçoit 40 000 euros brut par an.

Partager
Combien gagnent les spécialistes de la robotique ?

En matière de robotique, la France est en retard. Ainsi, les usines françaises utilisent deux fois moins de robots que les italiennes et cinq fois moins que les allemandes. C’est dire si tout reste à faire de ce côté-ci du Rhin. Avec du recrutement à la clef et déjà des tensions pour embaucher les spécialistes sachant robotiser à l’envie.

"Ce secteur a dû mal à recruter faute de compétences, confirme Julien Weyrich, directeur de la division ingénieur et technicien, informatique du cabinet de recrutement et d’intérim Page personnel. Un bon roboticien trouve du travail en une semaine pour ne pas dire en deux jours".

28 000 euros brut par an

Cela a des incidences sur les salaires. Selon Page personnel, un jeune diplômé de niveau Bac +2/3 et 3 ans d’expérience peut percevoir jusqu’à 40 000 euros brut par an. Et les Bac +5 sont aussi très bien payés car il est difficile d’en trouver qui souhaitent travailler dans la technique. La plupart d’entre eux veulent évoluer vers des postes de managers.

Conclusion : un ingénieur avec 5 ans d’expérience percevra de 45 000 à 50 000 euros et de 60 000 à 70 000 euros avec 10 à 15 ans d’expérience. Ensuite, il pourra évoluer sur des fonctions de patron industriel ou de direction technique voire patron d’usine avec des salaires dépassant les 100 000 euros brut par an.

Lire la suite sur Emploi-pro.fr

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS