Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Combien de voitures interdites de circulation à Paris ?

Olivier Cognasse , ,

Publié le

A partir du 1 er  juillet, les véhicules immatriculés avant 1997 devront rester au garage les jours de semaine. Une première étape dans la lutte contre les véhicules polluants qui participent activement à la mauvaise qualité de l’air parisien. Le nombre de voitures exclues varie de 10 000 à 100 000 selon les estimations.

Combien de voitures interdites de circulation à Paris ?
Paris, sans voiture
© Mairie de Paris

Le Plan antipollution de la ville de Paris franchit une nouvelle étape dans ses mesures d’exclusion des véhicules les plus polluants. A partir d’aujourd’hui, vendredi 1er juillet 2016, les voitures particulières et utilitaires légers immatriculés avant 1997 et les deux-roues motorisés immatriculés avant 1999 ne peuvent plus circuler en semaine entre 8 et 20 heures. Faisant preuve de pédagogie, la Mairie ne verbalisera qu’à partir de la rentrée. Une amende forfaitaire de 35 euros, qui passera à 68 euros en 2017.

Paris sera aussi la première ville à mettre en place les pastilles Crit’air pour différencier les différentes catégories de véhicules selon leur degré de pollution. Chaque année de nouveaux véhicules (surtout diesel) seront exclus des rues parisiennes jusqu’en 2020 pour les véhicules mis en service avant le 1er janvier 2011.

10 000 à 100 000 véhicules selon les estimations

Mais combien de véhicules sont concernés par les  mesures appliquées à partir du 1er juillet 2016 ? Les chiffres varient de 1 à 10.Explications.

Le parc automobile francilien immatriculé avant le 1er janvier 1997 est estimé à entre 870 000 et 983 000 véhicules. Mais ce chiffre tombe en dessous de 300 000 si l’on ne prend en compte que la petite Couronne. Le site d’annonces de véhicules d’occasion, AutoScout24 estime que 10 % de l’ensemble du parc francilien sera réellement concerné, soit 90 000 à 100 000 véhicules. Il se plaint aussi d’une forte baisse de la valeur de ces véhicules à la revente.

Ce qui a fait réagir l’association 40 millions d’automobilistes, qui a annoncé le 11 mai dernier dans les colonnes de notre confrère Le Parisien lancer une action en justice contre la Mairie de Paris afin d’obtenir "une indemnisation du préjudice financier subi par les automobilistes franciliens".  Elle évoque un préjudice de 1 milliard d’euros. Un chiffre plus que contestable…

D’ailleurs, la Mairie de Paris estime que seuls 10 000 véhicules (automobiles, véhicules utilitaires légers, deux-roues motorisés) seraient réellement concernés par cette mesure. Et contrairement aux idées reçues, la Mairie considère que ces mesures frappent essentiellement les foyers les plus aisés. Les plus modestes ayant depuis longtemps adopté les transports en commun. Et la Mairie propose des aides financières pour les parisiens qui souhaitent se débarasser de leurs véhicules polluants. Une aide financière qui peut atteindre jusqu'à 500 euros. Les options allant du Pass Navigo à l'abonnement Vélib' ou Autolib' en passant par l'achat d'un vélo électrique.

Olivier Cognasse

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle