COM 1/GEMPLUSUN PROJET COMMUN DE TELEPAIEMENT SECURISEQuand le leader mondial de la carte à puce, Gemplus, s'associe au spécialiste du modem, COM 1, que développent-ils ensemble ? Un modem avec lecteur de carte à puce intégré, bien sûr ! Les deux partenaires abordent ainsi le marché du télépaieme...

Partager

COM 1/GEMPLUS

UN PROJET COMMUN DE TELEPAIEMENT SECURISE

Quand le leader mondial de la carte à puce, Gemplus, s'associe au spécialiste du modem, COM 1, que développent-ils ensemble ? Un modem avec lecteur de carte à puce intégré, bien sûr ! Les deux partenaires abordent ainsi le marché du télépaiement sécurisé sur Internet.



La sécurisation des échanges sur Internet ou sur les services en ligne est un sujet brûlant. Il conditionne le développement du commerce électronique. Le fabricant de modems COM 1, porté par la vague Internet, s'est intéressé à la question. De son côté, la société Gemplus, de par son expérience du marché de la carte à puce, a développé une expertise des technologies de sécurisation. Tout à fait complémentaires, les deux entreprises ont découvert qu'elles pouvaient faire cause commune sur ce projet. La rencontre a été suscitée, il y a moins d'un an, par un entremetteur, la société Rockwell, fournisseur de composants des deux entreprises. COM 1 et Gemplus prennent alors conscience qu'elles ont la même ambition : combiner les technologies de communication et de la carte à puce dans un même produit de télépaiement sécurisé. "Nous n'avions aucune velléité de devenir des industriels du modem. A l'inverse, nous possédons une gamme complète de lecteurs de carte à puce. La solution du partenariat nous est apparue évidente ", souligne Michel Roux, directeur général de la division multimédia de Gemplus. Les ingénieurs bordelais de COM 1 ont travaillé main dans la main avec leurs homologues de Gemplus à Gémenos. Résultat : en mars, un premier prototype a été exposé à Hanovre, à l'occasion du salon CeBit. Le modem avec lecteur de carte à puce intégré affiche une vitesse de transmission de 28,8 kbps. A l'heure de la commercialisation, le partenariat prend tout son sens. " Gemplus a les moyens de proposer aux grands clients, opérateurs ou offreurs de services, un système complet de télépaiement sécurisé, du serveur au modem ", constate Jacques Saubade, P-DG de COM 1. Des contacts ont été pris avec France Télécom, pour son service en ligne Wanadoo, mais également avec des opérateurs américains. L'idée de ces opérateurs étant de transformer leurs abonnés en " accros " du téléachat. Une conversion rendue plus aisée si le lecteur de carte à puce est intégré au sésame de toute connexion au réseau, le modem. D'autant que, comme le souligne Jacques Saubade, cette intégration n'est pas seulement synonyme de simplicité d'usage pour le grand public, mais également source d'économie : " Un lecteur de carte à puce coûte aujourd'hui de 750 à 1 500 francs. Notre produit ne présente qu'un surcoût de 300 francs par rapport au prix du modem seul. " Les deux partenaires semblent prendre goût à leur collaboration. Le tandem vient en effet d'entreprendre un deuxième projet. Il s'agit cette fois d'associer un lecteur de carte à puce au communicateur personnel que développe COM 1 avec Imagine. Cette société, basée à Singapour, a été créée par l'un des fondateurs de Lectra Systèmes, Jean Etcheparre. COM 1 détient 6,5 % du capital d'Imagine au côté du groupe singapourien, qui en possède 30 %. Ce communicateur personnel (PCA) est un outil qui concentre différentes fonctions de communication, de fax, de messagerie, de modem... et peut se brancher sur un téléphone GSM. Le lecteur de carte à puce sera présenté dans un premier temps comme une option, puis sera intégré directement dans l'appareil. On peut ainsi imaginer que l'abonné GSM accédera s'il le désire au réseau Internet ou à des services en ligne et sera capable de passer des commandes ou de réaliser des achats d'information.



Les deux partenaires

COM 1


Chiffre d'affaires 1995 : 137 millions de francs, en hausse de 88 % par rapport à 1994.

Effectifs : 53 personnes.

Activité : la vente de modems représente 70 % du chiffre d'affaires. Le restant se partage en parts égales entre les systèmes de vidéosurveillance et les équipements radio.

Gemplus

Chiffre d'affaires 1995 : 1,5 milliard de francs.

Effectifs : 2 300 personnes.

Activité : la société Gemplus produit plus de 20 millions de cartes à puce par mois. Elle réalise plus de 70 % de son chiffre d'affaires à l'exportation.



COM 1 renoue avec la croissance grâce aux modems

Après un passage à vide, COM 1 rebondit grâce aux modems. Une surprise quand on sait que la société bordelaise, anticipant une baisse de cette activité, avait entrepris une diversifi- cation active. Le chiffre d'affaires a atteint 137 millions de francs l'an dernier, en croissance de 88 %, et, selon Jacques Saubade, son P-DG, il devrait avoisiner les 220 millions de francs cette année. Les modems (300 000 unités vendues l'an dernier, 600 000 cette année) représentent à eux seuls 70 % de l'activité. La réduction des coûts, le renouvellement de la gamme et l'engouement suscité par Internet expliquent en partie cette remise en selle. Sans oublier les efforts réalisés pour développer l'exportation. Résultat : 200 000 modems bordelais prendront le chemin du Japon en 1996. COM 1 a également choisi de se placer sur le marché des modems GSM et devrait faire son entrée l'an prochain sur le marché des modems pour les réseaux câblés.

USINE NOUVELLE N°2555

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS