Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Collision entre un drone et un aéronef au Canada

Léna Corot ,

Publié le

Un avion de type King Air affrété par la compagnie aérienne SkyJet a été percuté par un drone, jeudi 12 octobre, alors qu'il s'approchait de l'aéroport Jean-Lesage (Québec, Canada). Personne n'a été blessé et l'aéronef n'a subi que des "dommages mineurs". Mais cet incident met en exergue l'augmentation importante du nombre de collisions entre les drones et les avions.

Collision entre un drone et un aéronef au Canada
Photo d'illustration. Un avion de type King Air affrété par la compagnie aérienne SkyJet a été percuté par un drone.
© Wikimedia/YSSYguy/CC

Un drone a heurté un avion de la compagnie commerciale SkyJet lors de son approche à l'aéroport international Jean-Lesage (Québec, Canada) jeudi 12 octobre. Le drone a heurté l'aile droite de l'avion de type King Air alors qu'il était à 3 kilomètres de l'aéroport, détaille Radio-Canada. L'aéronef, qui effectuait un vol interne, a ensuite pu atterrir sans encombre et personne n'a été blessé durant cet incident.

"C’est la première fois qu’il y a une collision entre un drone est un aéronef commercial au Canada, et je suis extrêmement soulagé de savoir que l'aéronef n’a subi que des dommages mineurs et qu’il s’est posé en toute sécurité", a déclaré le ministre des Transport canadien, Marc Garneau, dans un communiqué. Mais depuis le début de l'année 2017, 1 596 incidents liés aux drones ont été signalé au ministère, précise-t-il. Et sur tous ces incidents, 131 sont qualifiés de préoccupants du point de vue de la sécurité aérienne.

Marc Garneau a ajouté collaborer pleinement avec le Bureau de la sécurité des transports si celui-ci décide de mener une enquête sur la collision du 12 octobre. Pour l'instant, le drone à l'origine de l'incident n'a pas été retrouvé et son propriétaire n'a pas été localisé, affirme Radio-Canada.

En cas de choc en phase d'atterrissage les dégâts sont moindres

L'arrivée massive des drones dans les foyers ces dernières années fait craindre des risques du point de vue de la sécurité aérienne. Par exemple, rien qu'au Royaume-Uni, le nombre d'incident rencontré par les avions de ligne en raison des drones a doublé entre 2015 et 2016, selon un rapport de l'UK Airprox Board, l'autorité qui recense les incidents impliquant des avions au Royaume-Uni.

Le ministère des transports britannique a donc cherché à connaître l'étendu des risques en cas de collision entre un drone et un avion. Une étude, réalisée par les sociétés QinetiQ et Natural Impacts et publiée en juillet 2017, révèle que lors d'un atterrissage le pare-brise  peut être endommagé mais conserve son intégrité. Toutefois, les dégâts peuvent être plus sérieux à des vitesses plus élevées.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle