Colibri dépollue l'air grâce à ses peintures biosourcées

La société Colibri Peinture commercialise des peintures à la fois respectueuses de l'environnement et performantes. Dotés d'un pouvoir couvrant équivalent à celui des peintures acryliques classiques, ces produits élaborés à partir de ressources végétales sont en mesure d'assainir l'air intérieur.

Partager
Colibri dépollue l'air grâce à ses peintures biosourcées

Décorer de manière naturelle et sans polluer. C'est ce que promet la société Colibri Peinture avec ses produits. Cette entreprise, basée à Blagnac (Haute-Garonne), développe, produit et commercialise des peintures décoratives aussi performantes que des produits acryliques, mais qui ont la particularité d'être à la fois biosourcées. L'histoire de Colibri Peinture a commencé lorsque son fondateur Cédric Laurent, qui a une carrière de plus de quinze ans dans la construction, a fait un constat sur l'offre de peintures décoratives. « En 2016, j'ai voulu préparer la chambre de mon futur enfant. Et je me suis rendu compte qu'il n'y avait aucune peinture saine et naturelle. Après réflexion, j'ai décidé de créer Colibri Peinture en juin 2018 afin de proposer des peintures répondant à un cahier des charges spécifique : allier santé, bien-être et environnement », se souvient le dirigeant. Dans ce cadre, il aura fallu deux ans à Colibri Peinture pour créer son premier produit. « Notre peinture est formulée à partir d'une résine à 95 % issue de matières premières végétales, et offre des performances comparables à celles des peintures acryliques en matière de pouvoir couvrant et d'opacité. Elle contient également des agents texturants provenant d'algues rouges, de l'huile de pin et des pigments minéraux », précise Cédric Laurent. Avant d'ajouter : « La majeure partie de notre produit (98 %) est d'origine naturelle, seuls quelques ingrédients tels que les conservateurs restent d'origine pétrosourcée ».

Par la suite, l'entreprise a décliné sa peinture biosourcée (Colibri Nature) en 194 coloris et en une sous-couche primaire (Colibri Impres'). Mais Colibri Peinture est allée encore plus loin, en proposant une peinture à la fois biosourcée et dépolluante. « Notre produit Colibri Pure' est en mesure de capter le formaldéhyde de l'air intérieur. Et contrairement à d'autres peintures acryliques similaires qui captent en fait leurs propres émissions de composés organiques volatils, notre peinture ne piège que des COV exogènes, n'en émettant pas à l'origine », explique Cédric Laurent. Ce qui constitue un avantage non négligeable pour des secteurs où un air intérieur sain est primordial : hôpitaux, écoles, crèches, etc. C'est ainsi qu'elle a ajouté cette fonctionnalité à d'autres gammes de produits comme la lasure pour bois (Colibri Bois') ou la peinture pour les loisirs créatifs (Colibri Artist'). À noter que les peintures vendues par Colibri restent plus onéreuses par rapport à des produits classiques, avec un surcoût à l'achat compris entre 15 et 20 %. Mais cela ne semble pas influencer l'engouement pour les produits de Colibri.

Dématérialiser la commercialisation

L'aspect innovant de ses produits a permis à Colibri Peinture d'être primé, en 2019, dans la catégorie Écologie des Trophées « Transformons la France » en région Occitanie-Toulouse, par le journal La Tribune. En plus de se démarquer par son innovation, Colibri Peinture a fait le choix de se différencier des acteurs traditionnels par son modèle de commercialisation. « Pour la vente de nos produits, nous avons opté pour un modèle disruptif de vente directe entièrement en ligne. Cela évite les intermédiaires et nous permet ainsi de gagner en transparence, en proximité et en agilité vis-à-vis de nos clients », précise Cédric Laurent. Et cela lui permet d'ores et déjà de répondre à la demande au niveau international, en particulier en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. Avec une croissance régulière sur les prochains mois, l'entreprise pourrait atteindre 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires dès cette année et les 6 ME à l'horizon 2022.

Se doter de ses propres installations

Malgré le succès de ses produits, Colbri, qui souhaite rester dans le domaine des peintures décoratives, ne compte pas se reposer sur ses lauriers. En matière de R&D, la société travaille actuellement à un moyen de remplacer les biocides de ses peintures par d'autres substances plus vertueuses. En outre, elle étudie la diversification de son portefeuille de produits avec la possibilité d'utiliser des ingrédients à base de lait. Au niveau industriel, il compte se doter de ses propres installations, comme le détaille Cédric Laurent : « Actuellement, nous sous-traitons la fabrication des 20 000 litres de peintures que nous vendons chaque année. L'idée serait de nous doter de notre propre unité de fabrication et de notre laboratoire d'ici à vingt-quatre mois ».

COLIBRI PEINTURE EN BREF

Fondation en juin 2018 Siège à Blagnac (Haute-Garonne) Effectif : 2 salariés + 7 collaborateurs indépendants Activité : développement et commercialisation de peintures décoratives biosourcées Chiffre d'affaires prévu en 2020 : 1.5 ME Chiffre d'affaires envisagé en 2022 : 6 ME Distinctions: lauréat 2019 du Trophée Transformons la France - région Occitanie-Toulouse, catégorie Écologie

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

66 - Banyuls-sur-Mer

Création d'un pavillon d'accueil au centre régional de la Sommellerie

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS