Cofruid’Oc inaugure 5 millions d’investissements à Saint-Just

Spécialiste de la pomme, la coopérative Cofruid'Oc inaugure samedi 17 septembre à Saint-Just (Hérault) ses nouveaux équipements. 5 millions d’euros ont été investis, en particulier dans une nouvelle unité de pré calibrage, à la capacité doublée.

Partager
Cofruid’Oc inaugure 5 millions d’investissements à Saint-Just

Basée à Saint-Just (l’Hérault), entre Montpellier et Lunel, la coopérative agricole Cofruid’Oc inaugure le 17 septembre, jour de la fête de la pomme au village, des travaux d’amélioration de 5 millions d’euros de ses équipements. Cofruid’Oc a notamment investi dans une nouvelle unité de pré-calibrage "pour remplacer l’ancienne, en doublant la capacité", précise le directeur Didier Crabos, ainsi que dans de "nouvelles infrastructures de stockage plus performantes en matière de sécurité en particulier de lutte contre l’incendie, de bilan environnemental et de qualité du travail".

Née en 1962, Cofruid’Oc produit 23 000 à 25 000 tonnes de fruits par an, à plus de 95 % des pommes, mais aussi des asperges, poires, abricots et prunes. Sa filiale commerciale, Cofruid’Oc Méditerranée, a réalisé un chiffre d’affaires de 26 millions d’euros en 2015 (à 70 % à l’export), "en progression", relève Didier Crabos. "Les producteurs ont des projets d’avenir, de nouvelles plantations. Nous espérons une progression cette année, mais nous n’avons pas encore rentré la récolte", ajoute-il. Et la grêle est tombée dans le secteur en début de matinée, le 16 septembre : "Nous sommes en train d’évaluer les dégâts", lance Didier Crabos. Pas question cependant d’annuler l’inauguration de samedi : "Ce sont des investissements pour 20 ans et tout le village attend cette fête."

Cofruid’Oc emploie 70 personnes en équivalent temps plein, et jusqu’à 120-130 en pointe, le plus haut se situant entre janvier et mars. Le site de Saint-Just accueillera par ailleurs le 20 septembre la signature d'une contractualisation pluriannuelle entre McDonald's France, son fournisseur de fruits et légumes Florette Food Service, et Cofruid'Oc. La contractualisation porte sur l’achat, à partir de la récolte 2016, de 1 000 tonnes de pommes 100 % françaises par an, à prix fixe et sur une durée de trois ans renouvelables.

Sylvie Brouillet

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS