Coface : déficit historique en 2009, transparence en 2010

L’assureur-crédit Coface, filiale de Natixis, a enregistré en 2009 une perte de 163 millions d’euros. Une première depuis sa création, en 1946.

Partager

La Coface a annoncé une perte historique de 163 millions d’euros. Son activité d’assurance, notamment son cœur de métier, axé sur l’assurance contre les risques d’impayés, a fait plonger les comptes de la société. Au pic de la crise en 2009, la moyenne mensuelle des déclarations de sinistres dépassait les 200 millions. L’envolée des défaillances a fait plonger les comptes du groupe.

Du coup quand Jérôme Cazes, le directeur général de Coface, annonce les résultats de l’assureur, il tourne son discours vers l’avenir. «Les résultats de 2010 seront positifs, tout comme l’était déjà le quatrième trimestre 2009», a assuré le directeur général, qui table sur un bénéfice de 250 millions à horizon 2012. Au mois de janvier 2010, le talon d’Achille de la filiale de Natixis, les services d’assurance des impayés, semble avoir cicatrisé. Au mois de janvier 2010, les déclarations de sinistres ont totalisé 63 millions d’euros. Beaucoup mois qu’en 2009 et même un peu moins que la moyenne mensuelle de 2007, une excellente année pour la Coface.

Néanmoins, la Coface n’est pas encore tirée d’affaire. Accusée d’opacité et d’irresponsabilité, l’assureur doit redorer son blason. «Nous ne serons plus une boîte noire», a promis Jérôme Cazes. La politique de transparence a pour but de reconquérir la confiance après des résiliations brutales de contrats d’entreprises, affaiblies pendant la crise. L’accent est mis sur la confiance envers ses clients, mais aussi, probablement, envers de potentiels actionnaires. Jérôme Cazes a ainsi confié à la Tribune de ce matin (mardi 2 mars) qu’une introduction en bourse est envisageable et envisagée, malgré l’échec de la cotation de la filiale entre 1999 et 2002.

Morgane Remy

MORGANE REMY

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS