Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Coentreprise Renault-Dongfeng en Chine : c'est signé

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Renault a officiellement lancé sa coentreprise en Chine avec Dongfeng ce lundi 16 décembre. Une usine commune sera construite à Wuhan.

Coentreprise Renault-Dongfeng en Chine : c'est signé © Renault

Renault passe la vitesse supérieure en Chine. Le groupe a signé ce 16 décembre la création d'une coentreprise avec le constructeur chinois Dongfeng, futur partenaire de PSA. L'entreprise commune, baptisée DRAC (Dongfeng Renault Automotive Company), produira 150 000 véhicules par an à partir de 2016. Elle lancera prochainement la construction d'une usine à Wuhan, capitale de la province du Hubei. 2 000 salariés y travailleront. Les deux partenaires y investiront 7,76 milliards de yuans (870 millions d’euros).

une gamme de crossovers en 2016

DRAC doit lancer en 2016 une nouvelle gamme de crossovers. Dans un second temps, une marque locale sera créée. Renault apportera notamment son expertise sur le véhicule électrique et hybride. "Le lancement du projet Dongfeng-Renault marque le début d’une coopération approfondie entre Dongfeng et l’Alliance Renault-Nissan", a déclaré Xu Ping, président de Dongfeng Motor. "Il s’agit d’une initiative ambitieuse et créative avec un modèle économique adapté aux grandes tendances de la mondialisation. C’est un jalon important  sur la voie du développement autonome de Dongfeng Motor, dans le cadre d'un processus d'ouverture".

"Notre coentreprise est un rapprochement stratégique, car Dongfeng a une incomparable connaissance du marché chinois", ce qui permettra à Renault d''explorer "de nouvelles frontières", a indiqué Carlos Ghosn, PDG du groupe français, à l'AFP. "Notre partenariat s'inscrit dans le cadre d'une stratégie à long terme. Le challenge est important et nous sommes prêts à le relever", a -t-il ajouté.

Jusqu'ici, Renault importait des véhicules en Chine mais n'y disposait pas d'une unité de production. En 2013, Renault y a vendu plus de 30 000 véhicules, grâce notamment au succès de Koleos et à la commercialisation d’une gamme de berlines, de Fluence à Talisman. Le groupe développe son réseau, qui devrait passer de 92 concessionnaires en 2013 à 120 d’ici à 2016.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle