Coca-Cola se sucre sur la taxe soda

Pour contourner la nouvelle mouture de la taxe soda, Coca-Cola a diminué la contenance de ses bouteilles tout en augmentant ses prix de 20%. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coca-Cola se sucre sur la taxe soda
Coca-Cola diminue la contenance de ses bouteilles

Plus petites et plus chères, c’est la stratégie mise en place par Coca-Cola sur ses bouteilles pour contourner le changement de calcul de la taxe soda.

Depuis le 1er juillet, l’impôt sur les produits sucrés taxe les boissons proportionnellement à la quantité de sucre présente dans les aliments. Une politique qui vise à inciter les industriels à modifier leurs recettes et opter pour des formules moins sucrées.

Stratégie de downsizing

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si la plupart des concurrents du géant américain, à l’image de Sprite ou de Ice tea, ont fait le choix de jouer le jeu des boissons plus diététiques, Coca-Cola a lui opté pour… changer la taille de ses bouteilles. C’est ce qu’a remarqué un journaliste du magazine spécialisé Rayon Boisson qui a rendu publique la stratégie de l’entreprise américaine. Depuis cet été, la traditionnelle bouteille de 2 litres ne contient donc plus qu'1,75 litre de soda et celle de 1,5 a diminué de 0,25 litre, pour atteindre 1,25 litre.

A LIRE AUSSI


Augmentation des prix

Cette stratégie de "downsizing" permet aux industriel des diminuer leurs quantités dans le packaging original pour cacher une augmentation du prix au litre ou au kilo.

Mais Coca-Cola est allé encore plus loin en accompagnant la diminution de la taille des bouteilles de ses contenants d'une augmentation des tarifs au litre. Le site Rayon-boissons montre, en effet, que "le coca classique est disponible à 1,19 EUR le litre pour le conditionnement 1,25 l contre 1,01 EUR pour la bouteille de 1,5 l". Une augmentation de 20 % que le géant américain n'a pas souhaité commenter.

0 Commentaire

Coca-Cola se sucre sur la taxe soda

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS