Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Avec Smartwater, Coca-Cola s'attaque au marché français de l'eau minérale

Adeline Haverland ,

Publié le

Avec la commercialisation de Smartwater, prévue pour le printemps prochain, Coca-Cola débarque sur le marché français de l’eau. Déjà distribuée dans 17 pays, la marque entend s'imposer comme le leader du marché de l'eau haut de gamme en France. 

Avec Smartwater, Coca-Cola s'attaque au marché français de l'eau minérale
Smartwater arrivera dans les rayons de Monoprix au printemps.
© Mike Mozart - Flickr CC

La France comptera bientôt un nouvel acteur de poids sur le marché des eaux minérales. Aux côtés des marques des groupes Neptune, Nestlé et Danone qui dominent le marché, le groupe Coca-Cola va lancer son eau haut de gamme : Smartwater. Avec cette initiative, le groupe d’Atlanta continue sa stratégie de diversification.

Une eau distillée par évaporation

Lancée en 1996 aux Etats Unis et au Royaume Uni en 2014, Smartwater s’est rapidement imposé comme un acteur incontournable de marché de l’eau minérale dans ces deux pays. Un succès que Coca Cola explique par son procédé de fabrication innovant. L’eau de Smartwater est extraite d’une source de Morpeth, dans le nord de l’Angleterre avant d’être distillée par évaporation, avec ajout d’électrolytes (des sels minéraux). Ce processus permet notamment d’éliminer les nitrates de l’eau.

Une innovation qui a un coût puisque Smartwater se veut une eau haut de gamme, vendue en moyenne cinq fois plus cher que ses concurrentes. Mais la recette fonctionne: Smartwater représente 63% des ventes du marché américain alors qu’outre-Manche, où elle est distribuée depuis à peine trois ans, elle dispose déjà de 11% des parts de marché.

Le marché français de l’eau en pleine croissance

Fort de ce succès, le groupe d’Atlanta entend donc s’attaquer au marché français, l’un des plus compétitifs du monde. En 2015, le marché de l’eau hexagonale représentait un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, soit 3% du chiffre d’affaires du secteur de l’agro-alimentaire. Après une forte baisse des ventes à la fin des années 2000, le secteur a retrouvé son dynamisme depuis 2012. En 2017, le marché français de l’eau a affiché une croissance de 4, 9% tant en valeur qu’en volume.

Il est aujourd’hui dominé par 3 grands groupes : NestléWaters avec notamment Perrier, Vittel, Hépar, Contrex, Danone propriétaire des marques Evian, Badoit et Volvic. Enfin, Neptune, avec le marque Vichy Célestins, Saint-Yorre et Pierval. Ces trois acteurs se partagent 80% des parts du marché français.

Face à la forte concentration de ce marché, le groupe Coca-Cola n’affiche pour le moment pas d’objectifs en termes de ventes. Le géant américain entend s'imposer de manière progressive auprès des plus jeunes grâce à une communication discrète, uniquement basée sur internet. La boisson ne sera, pour l’instant, distribuée que dans les magasins de l’enseigne Monoprix.

Coca-Cola poursuit sa stratégie de diversification

Cette initiative du groupe d’Atlanta s’inscrit pleinement dans la politique de diversification lancée en 2017. Confronté à la baisse des ventes de soda dans les pays matures, l’entreprise américaine a déjà attaqué le marché bio avec les thès et infusions Honest et Fuze Tea. Reste à savoir si les consommateurs se laisseront séduire par ces nouveaux produits. 

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus