Coca-Cola fait évoluer sa supply-chain en Europe… et nomme Eric Desbonnets pour la France

La supply-chain des boissons du groupe Coca-Cola se réorganise en Europe, afin de redonner plus d’autonomie à l’échelle locale. D’où la création d’un poste de patron de la supply chain France, occupé par Eric Desbonnets.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coca-Cola fait évoluer sa supply-chain en Europe… et nomme Eric Desbonnets pour la France
Eric Desbonnets, patron de la supply chain France

Changement stratégique pour Coca-Cola European Partners (CCEP). Il y a un an et demi, le premier embouteilleur mondial de boissons fabriquées par le groupe américain (Coca, Fanta, Sprite, MinuteMaid…) naissait, suite à la fusion de trois entités Coca-Cola en Europe. Regroupant des sites de production dans des pays comme l'Espagne, la France et la Grande-Bretagne, elle est cotée en Bourse, détenue en moitié par Coca et par un actionnaire familial espagnol. Sur un marché européen des boissons mature, il fallait trouver des synergies et gagner en compétitivité.

Les process harmonisés à l’échelle européenne

Depuis 2008, les cinq usines hexagonales de Coca avaient déjà réalisé un gros travail pour harmoniser leurs organisations et process avec leurs homologues européens. Tout en investissant 275 millions d’euros dans leurs outils entre 2009 et 2016.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Mais pour gagner en efficacité et s’adapter aux spécificités de la clientèle de chaque pays, et notamment de la grande distribution dans l’Hexagone, décision a été prise de redonner de l’autonomie à chaque pays. Pour l’occasion, CCEP crée donc un poste de Vice-Président Supply Chain France. Confié à Eric Desbonnets, ancien directeur industriel de CCEP France, devenu directeur logistique et service client. Charge à lui de diriger 1 500 collaborateurs - de la production des boissons jusqu’à la prévision des ventes, en incluant la logistique et la direction qualité, sécurité & environnement – et de collaborer avec les équipes marketing et commerciales.

Optimiser les flux, et réduire l’empreinte environnementale

Ses principaux enjeux seront d’optimiser les flux de production et de distribution, mais aussi de limiter l'impact environnemental des usines françaises. Comment ? "Nous cherchons à réduire les kilomètres parcourus de nos usines vers nos clients, nous avons élargi les gammes disponibles au départ des usines françaises et nous utiliserons les capacités de toutes les usines CCEP au plus près des points de livraison, idéalement en camion complet vers les points de vente, explique Eric Desbonnets à L’Usine Nouvelle. Nous réduisons aussi les kilomètres parcourus à vide en collaboration avec nos clients, en mutualisant nos moyens logistiques par le backhauling notamment." Le patron s’y connaît en développement durable : il avait participé à la création d’Infinéo, la co-entreprise de recyclage de CCEP basée à Sainte-Marie-la-blanche (Côte d’Or).

Les usines françaises, mieux-disantes dans l’utilisation de l’eau pour Coca

Pur produit CCEP, Eric Desbonnets y a débuté sa carrière il y a plus de vingt ans. Avec un séjour aux Etats-Unis comme directeur de l’usine et du site de distribution Coca-Cola de Boston. Y-a-t-il une spécificité des usines françaises de Coca-Cola par rapport à leurs homologues américaines? "Les marchés sont différents et la gamme de formats proposés depuis nos usines françaises est souvent plus large et sur des contenants plus petits, observe-t-il. Elles sont en pointe en terme d'efficience dans l'utilisation de l'eau – avec la meilleure performance mondiale ! - et en terme de réduction de la consommation d'énergie." Le fruit de choix technologiques mais aussi de la mobilisation des équipes, selon lui.

Gaëlle Fleitour Rédactrice en chef, en charge du Web
Gaëlle Fleitour

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS