Economie

CMB TEB va construire une usine de granulés bois et une centrale de cogénération biomasse à Frontignan

, , , ,

Publié le

CMB Thau Energies Bois vient d’obtenir l’autorisation préfectorale d’exploiter une unité de production de granulés de bois de 57 000 tonnes par an et une centrale de cogénération biomasse de 5,14 MW sur la zone du Mas de Klé à Frontignan (Hérault), où se trouve sa maison-mère Crispa Palettes. Cet investissement de 18 millions d’euros, mis en service à la rentrée 2017, créera 28 emplois.

CMB TEB va construire une usine de granulés bois et une centrale de cogénération biomasse à Frontignan
Unité de production CMB Thau Energies Bois sur la zone du Mas de Klé à Frontignan (Hérault).
© CMB Thau Energies Bois

Émanation du fabricant de palettes Crispa, basé à Frontignan (Hérault), CMB Thau Energies Bois voit son projet industriel passer une étape décisive : "Nous venons d’obtenir l’autorisation d’exploiter de la préfecture", confirme à L’Usine Nouvelle le directeur du développement Jean-Pierre Monny. Le projet, situé sur la zone artisanale du Mas de Klé à Frontignan, comprend deux volets : une unité de production de granulés de bois de 57 000 tonnes par an au démarrage et au potentiel de 80 000 tonnes, couplée à une centrale de cogénération biomasse de 5,14 MW. "Cela nécessite une enveloppe de 18 millions d’euros", assure Jean-Pierre Monny. CMB Thau Energies Bois espère obtenir le permis de construire en mars.

Mise en service en septembre 2017

L’usine de granulés bois sortira des pellets normés, en sachets et vrac, et ciblera les marchés des particuliers et des industriels. La centrale de cogénération biomasse à haut rendement fournira de l'énergie thermique (4,1 MW) pour le séchoir de l’unité de granulation et 1 MW électrique injecté dans le réseau ERDF. "Nous avons bouclé le plan d’approvisionnement bois la semaine dernière, commente Jean-Pierre Monny, avec une vingtaine de partenaires situés dans un rayon de 150 kilomètres."

Si le calendrier projeté est respecté, le début des travaux interviendrait cet été, afin que l’usine soit testée à l’été 2017 et prête pour sa première saison de chauffe fin 2017.

Création de 28 emplois

CMB Thau Energies Bois va créer 28 emplois, dont quelques administratifs et beaucoup de techniciens, et l’entreprise veut les trouver sur le bassin d’emploi local. "Nous travaillons déjà avec Pôle emploi et des associations d’insertion, assure Jean-Pierre Monny. Nous emmènerons les recrues se former chez nos partenaires et sur les sites opérationnels avant qu’ils ne participent à l’installation du site à Frontignan. La production se fera en 3x8."

La maison-mère de CMB Thau Energies Bois, Crispa Group, emploie 70 personnes sur quatre sites en France. Elle réalise 7 millions d’euros de chiffre d’affaires et traite 15 000 palettes par jour.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

26/02/2016 - 16h59 -

test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires test commentaires
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte