Economie

CMA CGM prévoit de supprimer 69 postes

, , , ,

Publié le

CMA CGM, numéro trois mondial dans le transport maritime par conteneurs a annoncé le 30 novembre en comité central d’entreprise qu’il supprimait 69 postes dont 59 au Havre (Seine-Maritime). L’armateur présent dans 160 pays poursuit l’externalisation d’une partie de sa fonction documentaire export-import.

CMA CGM prévoit de supprimer 69 postes © CMA CGM

L’armateur français CMA CGM a annoncé mercredi 30 novembre en comité central d’entreprise à Marseille (Bouches-du-Rhône) qu’il supprimait 59 postes au Havre (Seine-Maritime) et 10 à Marseille sur un effectif sédentaire français de 4 500 salariés dont 450 au Havre.

Ces suppressions de postes s’inscrivent dans la réorganisation de la fonction de documentation export-import du groupe à l’échelle mondiale ; la stratégie du numéro 3 mondial du transport maritime par conteneurs présent dans 160 pays (600 agences, plus de 400 ports desservis) est en effet de sous-traiter à des "centres de service" une partie de la gestion des documents nécessaires au chargement des conteneurs sur les navires.

"Nous conservons une activité documentaire, mais une partie de cette fonction sera assurée ailleurs selon un modèle d’organisation déjà en vigueur dans l’ensemble des autres pays du monde" indique un porte-parole de la direction du groupe ; "cela ne remet en aucune manière notre présence au Havre, le premier port français de conteneurs ; nous sommes le premier client du port du Havre pour l’activité conteneurs". La direction de CMA CGM indique son intention de privilégier les mesures de mobilité et de départs volontaires et  rappelle que le groupe recrute 100 salariés chaque année en France.

Alliance franco-chinoise et acquisition du singapourien NOL

L’année 2016 a été riche en actualité pour CMA CGM, numéro 3 mondial derrière le danois Maersk, premier mondial (15% de part de marché) et l’italo-suisse MSC. La compagnie s’est alliée aux deux premiers opérateurs chinois du secteur, Cosco et China Shipping qui ont eux-mêmes fusionné début 2016 pour donner "China Cosco". Autre événement majeur, CMA CGM, a réalisé en juin 2016 la plus grosse acquisition de son histoire avec la prise de contrôle de l’armateur de Singapour NOL. Une opération qui lui permet de se rapprocher en part de marché des deux premiers mondiaux dans un marché ultra concurrentiel caractérisé par une sur capacité importante.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte