CMA-CGM : les dirigeants confiants malgré des bénéfices en chute libre

Le groupe français CMA-CGM, numéro trois mondial du transport maritime, subi la hausse des charges liées au pétrole.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

CMA-CGM : les dirigeants confiants malgré des bénéfices en chute libre

Un résultat net en chute de 72%, mais un chiffre d'affaires en hausse de 8%. sur le premier semestre 2011, la situation de la CMA-CGM peut sembler tendue.

Mais les dirigeants se disent confiants. Le directeur financier, Michel Sirat, explique que la chute du bénéfice est une conséquence de la hausse des charges liées au pétrole, qui ont augmentées de 36% sur un an. La comparaison est également faussée : 2010 a été une année record pour l'armateur.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour 2011, "malgré la situation économique mondiale actuelle qui nous incite à la prudence, nous demeurons confiants dans notre capacité à renforcer encore nos positions grâce, notamment, à notre outil naval moderne", déclare le directeur général délégué du groupe, Rodolphe Saadé.

La CMA-CGM pense également être bien positionnée en Libye. Michel Sirat assure que l'armateur "a continué à avoir un service vers Benghazi", entretenant "des relations avec les futures nouvelles autorités libyennes". "On pense être bien positionné quand il y aura une reprise du trafic dans le cadre de la reconstruction du pays", a t'il précisé.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS