CMA CGM aurait trouvé un accord avec ses créanciers

Le transporteur français vient de signer avec ses 70 banques créancières un accord de restructuration globale de sa dette qui atteignait 4,6 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) fin 2012, rapporte mardi le quotidien Les Echos.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

CMA CGM aurait trouvé un accord avec ses créanciers

CMA CGM, un des grands transporteurs mondiaux de conteneurs maritimes, vient de signer avec ses 70 banques créancières un accord de restructuration globale de sa dette qui atteignait 4,6 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) fin 2012, rapporte mardi 12 février le quotidien Les Echos.

Rodolphe Saadé, directeur général délégué du groupe familial, confirme aux Echos que CMA CGM envisage une introduction en Bourse en 2014.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'accord lève un point clef qui pesait depuis des années entre l'entreprise et ses banques : les "covenants" qui prévoyaient la possibilité d'une demande de remboursement anticipé si CMA CGM ne respectait pas un certain nombre de ratios financiers.

Ces covenants ne seront désormais plus assis sur l'Ebitda, volatil dans le transport maritime, mais sur les fonds propres qui s'élèvent actuellement à environ 4,0 milliards de dollars, selon le quotidien.

"Cette nouvelle règle va assagir nos relations", dit Rodolphe Saadé, cité par Les Echos.

L'accord prévoit également le rééchelonnement d'une des lignes de crédit de 280 millions d'euros qui arrive à échéance en 2015.

"Nous sommes désormais armés pour introduire le groupe en Bourse dès 2014 si le marché s'y prête", explique Rodolphe Saadé.

(Avec Reuters, Raoul Sachs)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS