Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Cloud souverain : Polémique autour de Cloudwatt et Numergy

Ridha Loukil , , ,

Publié le

À peine lancées, les deux coentreprises de cloud à la française - Numergy (SFR et Bull), et Cloudwatt (Thales et Orange) - soulèvent la polémique. On s'attendait à des « centrales numériques de confiance » offrant des services inédits en France. On découvre les mêmes offres que celles commercialisées jusqu'ici par SFR et Orange, avec pour les besoins les plus critiques une couche de sécurité de Bull ou Thales. Certes, elles promettent de faire évoluer leurs offres et de développer leurs infrastructures. La création de 38 unités de datacenters est prévue chez Numergy. Pour l'heure, le seul argument en leur faveur réside dans leur statut français et dans la localisation des données en France, ce qui n'est pas le cas des fournisseurs américains, qui dominent le marché. Or il existe déjà dans l'Hexagone des fournisseurs de cloud offrant ces garanties (OVH, Linkbynet, Gandi, Cheops Technology ou Ikoula). Alors pourquoi dépenser de l'argent public pour commercialiser des services qui existent déjà ? D'autant que les 225 millions d'euros consacrés à chacun des deux projets semblent dérisoires par rapport aux investissements d'Amazon, IBM, HP ou Microsoft. Concurrence déloyale ?

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle