Cloud souverain à vendre…

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La tentative de cloud souverain français vit ses dernières heures. Après Cloudwatt, cédé par l’État à Orange, c’est au tour de Numergy d’être lâché par ses actionnaires. SFR, qui détient 47 % du capital, cherche à vendre ses parts. La quête d’un repreneur aurait commencé cet été, selon un interlocuteur, contacté en tant qu’acheteur potentiel, qui tient à rester anonyme. Fondé en septembre 2012 avec un budget de 225 millions d’euros, Numergy n’arrive pas à percer. En 2014, l’entreprise a capté moins de 1,5 % du marché français de cloud public. Cloudwatt n’avait guère fait mieux. Créer artificiellement des acteurs concurrents d’Amazon ou de Google n’était peut-être pas la bonne méthode. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte