Clôture sans grand changement pour les Bourses européennes

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sans grand changement vendredi, avec de petites hausses ou de légères baisses, à la veille du week-end de Noël dans un marché relativement calme.
Partager

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,10% (5,05 points) à 4.839,68 points. Sur la semaine, l'indice parisien n'a gagné que 0,13%.

A Londres, où la séance a été écourtée à 12h30 GMT, le Footsie britannique a gagné 0,06%, affichant une progression de 0,8% sur la semaine, sa troisième hausse hebdomadaire consécutive.

A Francfort, le Dax-30 a reflué de 0,05%. L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,14% et le Stoxx 600 0,04 %. Le FTSEurofirst 300 a en revanche reculé de 0,02% et de 0,04% sur la semaine.

Au moment de la clôture en Europe, les trois principaux indices new-yorkais étaient également quasiment stables, après avoir évolué à des niveaux records depuis l'élection de Donald Trump à la Maison blanche. Le Dow Jones devrait afficher ainsi une septième hausse hebdomadaire consécutive, après avoir gagné près de 14% depuis le début de l'année.

"Avec Noël ce week-end et le Nouvel An la semaine prochaine, les marchés devraient osciller entre pertes et gains, les investisseurs peaufinant leur stratégie pour 2017", explique Lukman Otunuga, analyste chez FTXM, à Londres.

En Europe la tendance a été animée essentiellement par le compartiment bancaire, en baisse de 0,49%, malgré le gain de 0,64% enregistré par l'indice sectoriel en Italie. L'Etat italien va voler au secours de Banca Monte dei Paschi di Siena dont l'action a été suspendue après avoir échoué dans son plan de recapitalisation.

En Allemagne, Deutsche Bank a pris 0,34% après avoir annoncé un accord de principe avec Washington pour régler un contentieux sur des titres adossés à des crédits immobiliers en échange de 7,2 milliards de dollars.

Crédit Suisse, également empêtré dans des litiges immobiliers aux Etats-Unis, a en revanche fini en repli de 0,91%, après avoir initialement gagné plus de 2% à l'annonce d'un accord avec Washington.

A Londres, Barclays et Royal Bank of Scotland, également dans le collimateur de la justice aux USA, ont connu des fortunes diverses, avec une perte de 0,90% pour le premier et un gain de 1,36% pour le second.

Hors du secteur bancaire, Telecom Italia, deuxième meilleure performance du Stoxx 600, a pris 4,45%. Selon la Stampa, Rome envisage une entrée du secteur public dans le capital de l'opérateur pour contrer les ambitions de Vincent Bolloré.

A Paris, les échanges ont été peu nourris et Nokia, en hausse de 3,51%, a pris la tête du CAC 40 au lendemain de son repli, après l'annonce de nouvelles plaintes contre Apple pour violation de brevets.

JCDecaux a affiché une hausse de 3,44%, après avoir annoncé la fusion de ses activités avec Top Media, leader du secteur de la communication extérieure en Amérique centrale.

Sur le marché des changes, l'euro progresse de 0,14% à 1,0451 dollar, le billet vert ayant atteint un pic de 14 ans cette semaine.

Le marché pétrolier progresse également, toujours soutenu par les diverses décisions prises par les pays producteurs pour réduire la production mondiale.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS