Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Clestra Hauserman passe de Strasbourg à Illkirch

, ,

Publié le

Le fabricant de cloisons amovibles pour bureaux et salles blanches Clestra Hauserman va quitter son usine vieillissante dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg pour s'installer au premier semestre 2011 à quelques kilomètres de là, au sud de l'agglomération, à Illkirch-Graffenstaden.

Les entreprises citées

Le site retenu pour la nouvelle implantation est celui qui hébergeait auparavant les activités de production d'Alcatel-Lucent. Les travaux, qui coûteront une quinzaine de millions d'euros, seront réalisés par la société d'investissements immobiliers Colony Capital, propriétaire des lieux depuis 2006. Il prévoient la réhabilitation et l'aménagement d'un bâtiment existant, complété par une extension de 15.000 m2. Le tout abritera huit lignes pour les cloisons de bureaux et de salles blanches et deux autres pour les plafonds de bureaux, représentant un investissement industriel de 8 millions d'euros. A terme, le site aura donc deux locataires, Clestra Hauserman et Alcatel-Lucent, qui y maintient des activités de R&D pour la téléphonie d'entreprise générant un peu plus de 600 emplois.

Clestra Hauserman compte pour sa part 435 salariés à Strasbourg, où se trouve son siège social. « On a prévu d'augmenter l'emploi d'environ 25 personnes sur trois ans », annonce Thierry Résibois, le P-DG du groupe, qui appartient à la holding industrielle et financière française Windhurst. Le P-DG explique le choix du maintien de l'activité en Alsace, préféré à une délocalisation dans un pays de l'Est, par « la régularité dans la qualité » du site strasbourgeois et « un savoir-faire difficile à acquérir ».

Pour les collectivités locales (communauté urbaine de Strasbourg, conseil général, conseil régional) qui apportent leur soutien financier, le projet a le double mérite de pérenniser l'implantation dans le Bas-Rhin de Clestra Hauserman et de réindustrialiser des bâtiments inoccupés.

Clestra Hauserman revendique la place de « leader mondial » pour les cloisons amovibles. Le groupe possède des unités de production en Chine, en Inde et en Corée du Sud et il a réalisé un chiffre d'affaires de 178 millions d'euros en 2009. Il compte 1.200 salariés au total. En France, il projette de fermer son unité de Dourdan (Essonne) qui emploie 70 salariés. « Le site n'est pas rentable », selon Thierry Résibois.

De notre correspondant en Alsace, Thomas Calinon
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle