Clear Channel Outdoor craint les plans d'austérité en Europe

par Cyril Altmeyer

Partager

CANNES (Reuters) - Clear Channel Outdoor craint que la crise de la dette et les plans d'austérité en Europe finissent par avoir un impact sur son activité, a déclaré à Reuters son PDG William Eccleshare.

Le patron du numéro un mondial de la communication extérieure devant JCDecaux et CBS Outdoor a en revanche indiqué anticiper une poursuite du dynamisme du marché américain en 2011 à la faveur des mesures de relance de l'économie.

William Eccleshare a dit également prévoir une consolidation du secteur dans les prochaines années, mais "marché par marché" et non entre les trois poids lourds du secteur.

Prié de dire si les plans d'austérité en Europe pourraient impacter l'activité de son groupe, il a répondu : "Je crains en effet que cela puisse être le cas."

"Pour le moment, nous constatons une fragile stabilité de notre activité et je suis optimiste dans le fait que la croissance va se poursuivre", a-t-il dit en marge d'un déjeuner de presse lors du festival international de publicité "Cannes Lions".

"Mais je crains que si les mesures gouvernementales sont très sévères, nous pourrions voir des annonceurs réduire leur dépenses au second semestre de cette année", a-t-il ajouté, se disant "prudent" au sujet des perspectives de son groupe et du marché.

Clear Channel Outdoor a publié au premier trimestre une réduction de sa perte nette et un chiffre d'affaires en hausse de 5%.

Certains analystes craignent un essoufflement du marché publicitaire américain en 2011, après une année 2010 stimulée notamment par les élections de mi-mandat.

PRÈS DE 20% DE MARGE D'ICI 2-3 ANS EN FRANCE

Philippe Baudillon, président de Clear Channel Outdoor en France, a de son côté déclaré à Reuters anticiper une croissance organique de 2 à 3% du chiffre d'affaires en 2010, après une chute de 15% en 2009 à 253 millions d'euros, année noire pour le secteur publicitaire.

Il a également dit anticiper un taux de marge opérationnelle supérieur à 15% en 2010, contre près de 13% en 2009.

"Je veux frôler les 20% d'ici deux-trois ans", a-t-il ajouté.

Il a cité, pour y parvenir, une amélioration de la génération de trésorerie et les fruits des économies réalisées notamment par la suppression de 4.000 panneaux jugés non rentables sur un total de 45.000.

La France, deuxième marché de Clear Channel Outdoor après les Etats-Unis, représente un quart de son chiffre d'affaires à l'international. La branche française employait 1.200 personnes fin 2009.

Philippe Baudillon a également indiqué lors du déjeuner de presse que Clear Channel Outdoor était candidat aux appels d'offres en cours de la RATP et d'Aéroports de Paris.

Les montants respectifs de ces contrats sont évalués à 100-110 millions d'euros par an pour la RATP et 30-40 millions pour ADP.

Edité par Benjamin Mallet

0 Commentaire

Clear Channel Outdoor craint les plans d'austérité en Europe

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS