Cleantech, l'envol difficile des start-up françaises 

Le 4e Observatoire des start-up françaises des cleantech a été présenté mardi 3 mars. Le développement des ces entreprises est difficile, mais le taux de mortalité est relativement faible.

Partager
Cleantech, l'envol difficile des start-up françaises 

718 start-up françaises spécialisées dans les cleantech sont recensées, dont 593 ont été créés depuis 2008. 14 % ont cessé leur activité après radiation et liquidation. Un chiffre modéré pour des activités à risques. Le 4e Observatoire des start-up françaises des cleantech édité par GreenUnivers (voir ci-dessous), média spécialisé dans l’information économique et financière sur les marchés de l’environnement (1), traduit la prédominance de l’énergie. Les énergies renouvelables (EnR) arrivent en tête, avec 21 % des entreprises, devant l’efficacité énergétique (20 %) et le transport (16 %). Toutefois, en comparant les chiffres de cette étude avec l’Observatoire de 2011, la part de l’énergie a été divisée par deux (42 à 21 %), alors que celle de l’efficacité énergétique est stable et le transport en gros progrès (de 10 à 16 %). "On est dans un pays où le mix énergétique, c’est le nucléaire et... le nucléaire. C’est le pays le plus difficile pour faire des EnR", se plaint Eric Scotto, président de la start-up Akuo Energy. Géographiquement, pas de surprise : l’Ile-de-France concentre 35 % des start-up, Rhône-Alpes, 15 % et PACA, 11 %.

Cet observatoire a interrogé spécifiquement 117 entreprises en février 2015. Près de la moitié d’entre elles (47 %) réalisent moins de 100 000 euros de chiffre d’affaires. 17 % dépassent 500 000 euros. Les deux tiers ont embauché moins de 5 salariés et seules 4 % de ces start-up ont embauché plus de 10 personnes. "Le chiffre d’affaires de ces start-up est inquiétant. En France, on est fort pour aider les entreprises à se créer, mais on freine leur développement", regrette Stéphanie Savel, présidente de DDIF, réseau de business angels (particuliers qui investissent dans une entreprise innovante).

Un financement public encore vital

Ces spécialistes de l’environnement s’appuient beaucoup sur les pôles de compétitivité (62 %), les incubateurs (40 %) et les clusters (20 %). Ils sont aussi très innovants. Quatre start-up sur dix ont déposé au moins un brevet. Par contre, "un résultat alarmant est la forte diminution de la coopération entre les start-up et les PME (de 62 à 32 % entre 2013 à 2014), s’inquiète Stéphanie Savel. Il faut pousser ces entreprises. Ce sont elles qui feront la transition énergétique". Le financement reste le nerf de la guerre. Les levées de fonds ont été réalisées par 46 % des entreprises interrogées en 2014 et 73 % d’entre elles envisagent de le faire cette année. 5 % des stat-up interrogées prévoient une entrée en Bourse en 2015 ou 2016, 19 % prévoient de faire appel au crowdfunding (financement participatif) et... 72 % ont obtenu un financement public en 2014. Pour ces start-up, 2015 est une année cruciale. Elles attendent beaucoup de la COP 21. Une vitrine pour l’avenir.

Olivier Cognasse

(1) En partenariat avec KIC InnoEnergy, Demeter Partners, Emertec et DDIF

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS