Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

CLAUDETTE ETILS JOUENT LES INVENTEURS POUR RENAULTPatrons de la Somac, l'une des plus petites filiales de Renault VI, les époux Haas adaptent des véhicules de série aux besoins de clients particuliers.

Publié le

Les entreprises citées

CLAUDETTE ET

ILS JOUENT LES INVENTEURS POUR RENAULT

Patrons de la Somac, l'une des plus petites filiales de Renault VI, les époux Haas adaptent des véhicules de série aux besoins de clients particuliers.



Dans le petit monde du 4x4 et du rallye des années 80, tout le monde connaissait Claudette et Jackie Haas. Madame, une forte tête, a même été la première championne de France féminine de tout terrain, tandis que Monsieur faisait l'assistance des frères Marreau au début du Dakar. Si aujourd'hui, à 51 et 58 ans, les époux Haas ont délaissé l'univers de la compétition, ils sont restés fidèles aux voitures. Jackie surtout, qui le reconnaît, est un peu comme Obélix: "La mécanique, je suis tombé dedans quand j'étais petit." Ce fou d'automobile a de la chance: depuis quarante ans, il est payé pour se "faire plaisir". Comprenez: il pilote l'une des plus petites filiales de Renault VI, la Somac, qui, avec sa vingtaine de salariés, à Verneuil-sur-Avre, invente tous les jours de nouvelles astuces pour adapter des véhicules de série aux besoins de clients particuliers. Renault Express pour handicapés, Traffic 4x4, bennes à ordures électrique-diesel, bus roulant au gaz naturel... Dans son atelier, Jackie Haas est heureux comme Ali-Baba. A quelques mètres de là, Claudette, à son bureau, tient les comptes et veille à la bonne marche de l'entreprise. Il faut dire que lorsque son mari a décidé de s'installer en Normandie, il y a trente ans, cette Parisienne ne se voyait pas "verser dans les bonnes oeuvres". Ancienne secrétaire de l'un des patrons de Guerlain, elle abandonne alors l'industrie des parfums pour la gestion d'une PMI de l'automobile. Aujourd'hui, toujours tirée à quatre épingles, elle sourit en évoquant son mari, qui se réveille encore parfois la nuit pour lui dire: "Chérie, j'ai une idée!" Elle le sait: Jackie est incorrigible... Il faut reconnaître que Jackie Haas tient du Géo Trouvetout. Chez lui, pas d'études préalables, ni de dessins compliqués. "Ce que je vais dire est scandaleux, confie-t-il, mais je fais tout d'instinct." C'est "au nez", et fort de son expérience, que ce patron démonte les véhicules et trouve les idées pour bien positionner une bouteille de GPL dans un coffre ou installer des fauteuils pivotants pour faciliter la vie des facteurs. "Nous faisons des plans, bien sûr, mais après, une fois le prototype réalisé." Pas question en effet, pour Jackie, de jouer avec la sécurité! Aujourd'hui, les nouveaux carburants sont l'un des chevaux de bataille des époux Haas. Monsieur attend d'ailleurs avec impatience que Renault présente les nouvelles motorisations de la Twingo. Moins gourmandes que l'existante, elles donneront toute sa portée au prototype de Twingo GPL qu'il vient de mettre

au point. Madame aussi est intéressée qui confie que les essais qu'elle a réalisés avec le véhicule ne plairaient sans doute pas à la maréchaussée mais prouvent bien qu'un moteur alimenté au gaz garde toutes ses performances. Juliette Ghiulamila

USINE NOUVELLE N°2536

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle