Clariant: Le CA du 1er trimestre porté par le segment des catalyseurs

ZURICH (Reuters) - Clariant a confirmé mercredi ses objectifs annuels et de moyen terme après avoir annoncé un chiffre d'affaires supérieur au consensus au premier trimestre grâce à la reprise de la demande de catalyseurs chimiques.
Partager
Clariant: Le CA du 1er trimestre porté par le segment des catalyseurs
Clariant a confirmé mercredi ses objectifs annuels et de moyen terme après avoir annoncé un chiffre d'affaires supérieur au consensus au premier trimestre grâce à la reprise de la demande de catalyseurs chimiques. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le chiffre d'affaires a augmenté de 7% à 1,72 milliard de francs suisses (1,43 milliard d'euros), dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 1,68 milliard.

L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) a progressé à 268 millions de francs (consensus: 266 millions).

Le groupe chimique suisse se dit confiant dans sa capacité d'augmenter le CA et le résultat d'exploitation cette année dans un contexte favorable à l'entreprise.

"Le retournement du segment catalyse s'est confirmé", dit le directeur général Hariolf Kottmann. "Nous sommes bien partis pour atteindre nos objectifs en 2018".

Pour autant, la marge d'exploitation, stable à 15,6%, reste en deçà de l'objectif à moyen terme qui est de 16% à 19%.

Le segment des services pétroliers et gaziers a une fois de plus grevé les résultats, encore que Kottmann ait fait état de "signes d'amélioration" avec un prix du baril de brut au plus haut depuis novembre 2014 cette semaine.

Le segment catalyseurs, beaucoup plus petit mais dont la croissance est soutenue, a vu son CA augmenter de 36% à 197 millions de francs. La marge opérationnelle de ces éléments destinés à accélérer les réactions chimiques a progressé à 19,8% contre 19%, fruit d'une hausse de la demande et de la maîtrise des coûts.

Le chimiste suisse émerge de 12 mois difficiles durant lesquels un projet de fusion avec l'américain Huntsman a été torpillé par le fonds activiste White Tale.

Le saoudien Sabic Basic Industries s'est ensuite manifesté en rachetant les parts de White Tale et Clariant compte informer les actionnaires en septembre de la suite des événements.

(John Miller; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS