Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Clap de fin pour Rethink Robotics, pionnier des robots collaboratifs avec Baxter

Marion Garreau

Publié le

Vu sur le web L’américain Rethink Robotics a annoncé, selon le média américain The Boston Globe, la cessation de ses activités faute de liquidités. Pionnière dans les robots collaboratifs avec son cobot Baxter, cette société n'a pas réussi à s'imposer sur le marché.

Clap de fin pour Rethink Robotics, pionnier des robots collaboratifs avec Baxter
La technologie robotique Baxter au salon Innorobo en 2015.
© Pascal Guittet

Si les ventes de robots collaboratifs ne cessent d’augmenter, le marché n’est pas pour autant facile à conquérir. L’américain Rethink Robotics vient d’en faire les frais, selon le média américain The Boston Globe qui a annoncé le 3 octobre la fermeture de cette société basée à Boston (Massachusetts) et pionnière dans les robots collaboratifs avec son cobot Baxter.

La cause de cette fermeture brutale : l’annulation d’une opération de rachat par un acquéreur resté anonyme, alors que la société était en manque de liquidités, les ventes de ses deux robots Baxter et Sawyer restant en deçà des attentes.

Universal Robots domine le marché

"Nous sommes arrivés sur le marché un peu trop tôt avec un produit très très innovant et nous n’avons malheureusement pas obtenu le succès commercial escompté", a expliqué au Boston Globe Scott Eckert, le directeur général de Rethink Robotics. Fondée en 2008 par un professeur du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), Rethink Robotics avait été l'une des premières à se lancer dans les robots collaboratifs, ces robots capables de travailler sans protection avec l’homme.

D’après le fondateur de la société d’investissement spécialisée dans les sociétés de robotique Robo Global, interrogé par le Boston Globe, les problèmes de liquidités de Rethink Robotics seraient notamment dues à ses difficultés sur le marché chinois, pour lequel Rethink Robotics avait personnalisé son robot Sawyer. Une importante commande chinoise aurait été annulée et son distributeur dans le pays lui aurait fait faux bond. Autre élément clé : le succès du danois Universal Robots, qui s’est imposé dans la robotique collaborative en acquérant environ 60% des parts de ce marché.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle