Clap de fin pour les surgelés Iglo

Réunies depuis près d’un an dans le même groupe, la marque Findus va prendre l’ascendant sur son ancienne concurrente Iglo d’ici à la fin de l’année 2016. Une manière de réduire les coûts et de gagner en efficacité pour le propriétaire Nomad.

Partager
 Clap de fin pour les surgelés Iglo

C’est l’une des conséquences du rapprochement de Findus et d’Iglo, opéré il y a près d’un an par le fonds Noma Foods. "Compte-tenu du marché actuel des surgelés, nous n’avons pas les moyens de continuer à financer deux marques", explique Steven Libermann, le PDG de Findus France et Europe du Sud. Iglo, célèbre pour son "Captain" et ses bâtonnets de colin, devrait disparaître en France d’ici à la fin de l’année. Actuellement, les deux marques occupent la place de leader du marché français des surgelés salés, avec 10 % de parts de marché, mais Iglo n’en réalise que 1,3 %.

"Les deux marques se cannibalisent sur certains segments, comme sur le poisson pané. Elles ont certaines spécificités comme les volailles panées pour Iglo, tandis que Findus est une marque transversale, très présente sur les plats cuisinés. Notre objectif sera de pouvoir faire mieux avec une seule marque, en concentrant nos investissements", explique Steven Libermann. Concrètement, il ne devrait pas y avoir de transition sur les packagings, avec la présence de deux marques par exemple sur les packagings. Iglo pourrait disparaitre d’un seul coup. "Ca sera fait de façon rapide", tranche le PDG de Findus, sans plus de détails. Sur un marché des surgelés salés en recul de 2 % en volume en 2015 et de 1,4 % en valeur, l’ensemble Findus-Iglo a réalisé un chiffre d’affaires en sortie de caisse de 260 millions d’euros (+2,2 %) en 2015. D’ici à cinq ans, Findus ambitionne d’atteindre 15 % de parts de marché, avec une seule marque, contre 10 % avec deux marques.

Investissements industriels et publicitaires

D’ores et déjà, le groupe concentre ses investissements publicitaires sur la marque Findus. 4 millions d’euros sont déboursés cette année pour de nouveaux spots publicitaires soit un budget en hausse de 25 %. Ces films publicitaires verront le retour du célèbre slogan historique de la marque, "Heureusement, il y a Findus".

Parallèlement, l’usine Findus de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais) se voit conforter dans ses fabrications de produits à base de poissons. "7 millions d’euros sont investis sur la période 2016 à 2018", a rappelé Steven Libermann. L’usine devrait être appelée de plus en plus à fabriquer et exporter pour d’autres pays européens du groupe, comme l’Espagne et la Belgique. "Notre objectif est d’internaliser au maximum la fabrication de nos produits dans nos usines européennes et d’avoir un recours limité aux sous-traitants", affirme le PDG de Findus. Un choix qui a pris tout son sens depuis le scandale de la viande de cheval dans les lasagnes il y a trois ans, qui avait pointé l’opacité de certains sous-traitants des grandes marques de l’alimentaire.

Adrien Cahuzac

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

FINDUS FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS