L'Usine Aéro

Civil et défense, Safran tient la cadence

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Civil et défense, Safran tient la cadence © Airbus

Belle moisson d’annonces pour Safran en cette fin d’année. La première était pour le moins attendue dans le domaine de la défense, alors que d’aucuns pointent du doigt le faible niveau d’avancement du système de combat aérien du futur (program­me Scaf). Safran et le motoriste allemand MTU Aero Engines ont signé début décembre un accord pour développer le moteur du futur avion de combat européen NGF (New generation fighter) [illustration], élément central du Scaf. Un partenariat majeur pour cet appareil qui doit remplacer les Rafale de l’armée française et les Eurofighter allemands à l’horizon 2035, d’autant que le système propulsif compte généralement pour 25 à 33 % de la valeur d’un avion de combat.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte