Citroën : une nouvelle C5 très ambitieuse

Huit ans après le lancement du premier modèle, la marque aux chevrons dévoile aujourd'hui la nouvelle version de sa berline. Objectif ? Revenir en force sur un segment dominé par les allemandes et la Laguna de Renault.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Citroën : une nouvelle C5 très ambitieuse
Reconquérir le secteur des berlines. Tel est l'objectif fixé par la nouvelle version de la Citroën C5, présentée aujourd'hui par la marque aux chevrons, et commercialisée début 2008. Moins d'une semaine après le lancement de sa rivale de chez Renault, la Laguna 3, ce nouveau modèle devra vite faire oublier une première version peu attractive, dont les ventes n'ont cessé de chuter : 175 000 en 2002 contre 70 000 en 2006.

Objectif pour la nouvelle C5 : 150 000 ventes par an, dans un marché qui représente 12,4 % des immatriculations totales en Europe. Ses concurrentes européennes justement, peuvent compter elles aussi sur des refontes récentes de leur version. Particulièrement les allemandes, les stars de la catégorie : Volkswagen Passat - leader du marché européen avec près de 300 000 ventes-, BMW série 3, Audi A4 ou encore Mercedes Classe C.

Pour affronter cette concurrence à armes égales, le troisième constructeur français a mis les bouchées doubles sur la qualité. Il a notamment profité de son partenariat avec Toyota -les C1 et C7 sont produites sur la mêmes plate-forme que l'Aygo du japonais- pour revoir totalement ses processus de conception et de fabrication. A l'instar de la C6, c'est l'usine de Rennes (Ille-et-Vilaine) qui accueille la production de la C5.

Philippe Roger

PSA à Rennes va recruter pour la nouvelle C5

PSA-Peugeot Citroën Rennes va recruter pour la nouvelle C5

Les pré-séries de la nouvele C5, lancée officiellement aujourd'hui, ont été lancées à Rennes (Ille-et-Vilaine). L'usine fabriquera ce modèle avec un objectif de 150 000 unités par an. Les premières ventes sont prévues au cours du premier semestre de 2008. Pour atteindre cet objectif, la direction de l'usine PSA Peugeot Citroën à Rennes va recourir aux emplois intérimaires.

Entre 500 et 1 000 recrutements de ce type sont annoncés par la direction, ils vont s'ajouter aux 9 500 emplois actuels en CDI.

Toujours à Rennes, l'usine du groupe a démarré la production du véhicule Xsara Picasso jusqu'à présent assemblé à Vigo en Espagne. Rennes se charge également de la 407 de Peugeot et de la C6, véhicule haut de gamme produit à 8 000 exemplaires par an contre un objectif initial annoncé en 2006 de plus de 20 000.

De notre correspondant en Bretagne, Stanislas du Guerny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS