Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Citizen Capital partage sa plus-value

,

Publié le

Le fonds de capital-développement Citizen Capital vient de réaliser une plus-value suite au rachat de la société de services de visioconférence G2J par IEC Professionnel Media. Il en reverse 10 % aux employés de G2J.

Citizen Capital partage sa plus-value © Images of Money - Flickr - C.C.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La société G2J, société proposant des services de visioconférence à valeur ajoutée, vient d’être rachetée par IEC Professionnel Media. À cette occasion, le fonds d’investissement Citizen Capital, qui était entré à hauteur de 25 % du capital en avril 2009 et a injecté 800 000 euros en 2009 dans l’entreprise, a décidé de rétrocéder 10 % de la plus-value réalisée aux employés de G2J. Soit un peu plus de 80 000 euros à répartir sur une trentaine d’employés.

Le geste n’est pas banal. "C’est la première société dont nous sortons du capital, explique Laurence Méhaignerie, cofondatrice de Citizen Capital. C’est un peu rapide, mais cette sortie est dictée par les circonstances. José Jacques-Gustave, le PDG de G2J, a accepté une offre d’achat intéressante. Quant à la redistribution d’une partie de la plus-value, nous avions cela en tête et nous sommes satisfaits d’avoir pu la réaliser."

Citizen Capital, fondé en 2008, est un fonds atypique, puisqu’il vise à concilier des objectifs de performance économique et d’impact social en finançant des entreprises qui créent de l’activité économique dans les territoires défavorisés ou dont les dirigeants ont un parcours atypique. Chez Citizen Capital, un jeune parisien du 7e arrondissement diplômé d’une prestigieuse école de commerce, adoubé par des parrains connus et avec sous le bras un rutilant business plan n’a aucune chance.

G2J a été créé en Martinique, avant de déplacer son siège à Paris et d’ouvrir un bureau à Shangai. Citizen Capital a également des participations dans Trace TV, une chaîne musicale de Rap, R’n’B et musiques tropicales, ayant 20 millions d’abonnés dans 120 pays dont le siège est à Clichy-la-Garenne, dans Rungis Nature, distributeur de fruits et légumes bio et dans Eat Sushi, franchise de 35 restaurants créée par deux frères d’origine marocaine en Seine-Saint-Denis.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle