Citigroup triple son bénéfice au premier trimestre, reprend 3,85 milliards de dollars de provisions

(Reuters) - Citigroup Inc a dépassé jeudi les estimations de bénéfices au premier trimestre, la reprise économique et l'impact des mesures de relance budgétaire lui ayant permis de réduire ses provisions constituées pour se prémunir contre les pertes sur crédits liées à la pandémie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Citigroup triple son bénéfice au premier trimestre, reprend 3,85 milliards de dollars de provisions
Citigroup Inc a dépassé jeudi les estimations de bénéfices au premier trimestre, la reprise économique et l'impact des mesures de relance budgétaire lui ayant permis de réduire ses provisions constituées pour se prémunir contre les pertes sur crédits liées à la pandémie. /Photo d'archives/REUTERS/Athit Perawongmetha

Le groupe a également annoncé son intention de se retirer du marché de la banque de détail de 13 pays d'Asie et du pôle Europe-Moyen-Orient-Afrique, dont l'Australie, la Chine et l'Inde, dans le cadre d'une révision stratégique menée par la nouvelle directrice générale Jane Fraser.

"Même si ces 13 autres marchés ont d'excellents résultats, nous n'avons pas la taille nécessaire pour être compétitifs", a déclaré Jane Fraser dans un communiqué.

Le bénéfice net de la banque a triplé pour atteindre 7,94 milliards de dollars (6,63 milliards d'euros), soit 3,62 dollars par action, contre 2,54 milliards de dollars, soit 1,06 dollar par action, un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice de 2,60 dollars par action, selon les données de Refinitiv.

Ce résultat a été obtenu grâce à la reprise de 3,85 milliards de dollars sur les provisions qui avaient été constituées pour se prémunir contre les défauts de crédits liées à la pandémie. Un an plus tôt, elle avait ajouté 4,88 milliards de dollars à ces provisions pour créances douteuses.

La société n'a pas donné de calendrier concernant ses cessions.

(David Henry à New York et Niket Nishant à Bengalore, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS