Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Citelum prend en charge les lumières de Washington DC

Manuel Moragues

Publié le

La capitale fédérale américaine va être éclairée par un français. Le groupe Citelum, filiale de Dalkia, vient d'être sélectionné par Washington DC pour assurer la gestion complète de l'éclairage public de la ville pendant cinq ans. Opération et maintenance des 71 000 points lumineux de la ville, remplacement de 35 000 luminaires par des éclairages LED, optimisation de la consommation d'énergie, achats d'électricité... Tout est compris dans le contrat. « C'est une spécificité de notre groupe, revendique-t-on chez Citelum. Alors que la gestion traditionnelle de l'éclairage public est éclatée entre différents acteurs, nous réunissons tous les métiers pour assurer la gestion complète du parc. » Cette approche intégrée, que la société porte depuis sa création en 1993, permet au groupe de s'engager auprès de ses clients sur la performance de sa gestion. Citelum garantit à l'issue du contrat une économie pour la ville de Washington de 15 % sur son budget courant alloué à l'éclairage public. Un argument décisif qui a permis au français, allié tout de même à un partenaire local, de l'emporter face à de gros acteurs américains. Avec Washington, le groupe ajoute une référence américaine de taille à un portefeuille de métropoles internationales jusqu'ici plutôt centré sur l'Amérique latine et l'Asie du Sud-Est. Citelum réalise un chiffre d'affaires de 287 millions d'euros, dont 80 % à l'export.

100 millions

C'est, en dollars, le montant du contrat pour éclairer Washington DC pendant cinq ans.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle