Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Cinq questions sur la charpente calcinée de Notre-Dame de Paris

Myrtille Delamarche , ,

Publié le , mis à jour le 16/04/2019 À 22H21

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La filière bois française se mobilise pour mettre à disposition les arbres nécessaires à une reconstruction à l’identique de la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris, surnommée "la forêt", qui a brûlé le 15 avril au soir. Mais la disponibilité de la ressource n'est pas la seule interrogation…

Cinq questions sur la charpente calcinée de Notre-Dame de Paris
Surnommée "la forêt", la charpente de Notre Dame de Paris était faite de quelque 1300 chênes.
© notredamedeparis.fr

Il a fallu aux bâtisseurs de cathédrales du XIIIe siècle quelque 1300 chênes pour construire l’exceptionnelle charpente de la cathédrale Notre-Dame à Paris, qui a brûlé presque entièrement le 15 avril à Paris. Il aura fallu attendre les années 1990 pour dater les bois de cette charpente exceptionnelle à bien des égards, et 2014 pour en dresser un plan relativement exhaustif, qui sera précieux si le choix est fait d'une reconstruction à l'identique.

1. A-t-on les chênes pour reconstruire la charpente de Notre-Dame ?

Les donateurs se bousculent, ce 16 avril, pour fournir les arbres nécessaires à une reconstruction à l’identique de la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a presque entièrement brûlé la veille au soir. L’assureur Groupama a proposé de fournir à lui seul seul 1300 chênes issus de ses forêts normandes. La Caisse des dépôts, elle aussi, propose des chênes issus de ses forêts. La fondation Fransylva, qui représente quelque 3,5 millions de propriétaires forestiers privés, a proposé que chacun fasse don d'un chêne. Des arbres qui valent environ 1000 euros.

Mais c’est le groupe Charlois, un important exploitant forestier de la Nièvre, qui avait ouvert le bal en proposant d’offrir et de stocker gracieusement des chênes de qualité. Michel Druilhe, président de l’interprofession France Bois Forêt, souligne que la filière est prête à se mobiliser, tant financièrement que techniquement, pour aider les reconstructeurs de la cathédrale. Le Syndicat filière bois (SFB), qui regroupe les exploitants forestiers, s’engage lui aussi à réserver ses plus beaux chênes pour ce chantier.

La France produit annuellement 1 million de mètres cubes de chêne dans le circuit privé, et autant dans les forêts publiques. Du bois qu'elle exporte encore trop souvent brut, sans transformation ni valeur ajoutée, selon les scieurs. Selon les industriels réunis au sein de la Fédération nationale du bois (FNB), 25% à 30% de la collecte française de chêne est exportée chaque année sans transformation. En dix ans, la France est passée de 50 000 à 500 000 mètres cubes de grumes exportées.

La filière s’était déjà impliquée en offrant du bois pour la reconstruction de la charpente du Parlement de Bretagne après l’incendie qui l’avait ravagé en 1994. Mais celle-ci n’a pas été reconstruite à l’identique. Des traverses métalliques de longue portée soutiennent la structure secondaire de charpente en bois lamellé-collé, une solution moins coûteuse, plus rapide et plus adaptée à un bâtiment tortueux, décrit comme "pratiquement sans angle droit".

2. Peut-on reconstruire Notre-Dame à l’identique ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle