Cinq groupes chinois, dont Huawei, considérés comme des menaces aux USA

par David Shepardson
Cinq groupes chinois, dont Huawei, considérés comme des menaces aux USA
La Commission fédérale des communications (FCC), principale autorité du secteur aux Etats-Unis, a annoncé vendredi qu'elle considérait cinq groupes chinois comme des menaces potentielles pour la sécurité nationale en application d'une loi de 2019 visant à protéger les réseaux du pays. /Photo prise le 3 septembre 2020/REUTERS/Michele Tantussi

WASHINGTON (Reuters) - La Commission fédérale des communications (FCC), principale autorité du secteur aux Etats-Unis, a annoncé vendredi qu'elle considérait cinq groupes chinois comme des menaces potentielles pour la sécurité nationale en application d'une loi de 2019 visant à protéger les réseaux du pays.

Ces cinq sociétés sont Huawei Technologies, ZTE, Hytera Communications, Hangzhou Hikvision Digital Technology et Zhejiang Dahua Technology.

La loi de 2019 concernée prévoit que la FCC identifie les entreprises qui commercialisent des équipements et des services considérés comme constituant "un risque inacceptable pour la sécurité nationale des Etats-Unis".

Pour Jessica Rosenworcel, présidente par intérim de la FCC, la liste publiée permet d'assurer que les réseaux mobiles de nouvelle génération en construction dans le pays "ne répètent pas les erreurs du passé ou n'utilisent pas des équipements ou des services qui constitueraient une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis et la sécurité et la sûreté des Américains".

La loi de 2019 s'inspire d'un texte relevant de la défense dont l'application avait déjà conduit à désigner les cinq groupes chinois visés vendredi. Et en août dernier, l'administration américaine a interdit aux agences fédérales d'acheter des produits ou des services à ces cinq sociétés.

En 2019, Washington avait inscrit Huawei, Hikvision et d'autres entreprises sur une liste noire économique.

L'an dernier, la FCC avait désigné Huawei et ZTE comme des menaces pour la sécurité des réseaux de télécommunications du pays, une décision contre laquelle Huawei a interjeté appel le mois dernier.

Vendredi, le groupe chinois s'est refusé à tout commentaire sur la nouvelle liste publiée par la FCC.

De son côté, Hikvision a déclaré qu'il s'opposait fermement à cette décision et qu'il étudiait les moyens d'éventuels recours.

Les trois autres sociétés concernées n'ont pas fait de commentaire ou n'ont pas pu être jointes.

En décembre, la FCC avait publié des règlements obligeant les opérateurs de télécommunications utilisant des équipements de ZTE ou de Huawei à les remplacer. Le Congrès a ensuite approuvé des crédits de 1,9 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros) pour financer ce remplacement.

(Version française Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS