Tout le dossier Tout le dossier

Cinq enseignements de l'étude BCG ANDRH sur le télétravail

L'association nationale des DRH et le Boston Consulting Group ont mené une étude sur les nouveaux modes de travail suite à la crise de la Covid 19. Le télétravail devrait s'installer durablement dans le paysage.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Cinq enseignements de l'étude BCG ANDRH sur le télétravail
Qu'en pense la DRH ? Une étude révèle leur vision du télétravail après la pandémie.

On compte presque autant d'études sur le télétravail depuis la fin de la pandémie de la Covid 19, qu'on comptait de prétextes pour ne pas le généraliser dans les entreprises françaises. A tel point qu'il y avait une sorte d'exception dans l'Hexagone. L'intérêt de celle que viennent de réaliser et de publier conjointement le BCG et l'ANDRH tient notamment aux commanditaires (1). Notamment l'association nationale des DRH, car ces derniers étaient jusqu'à maintenant relativement discrets sur le sujet.

1- Le télétravail c'est bien

C'est un raz-de-marée favorable au télétravail qui se révèle. 85 % des DRH interrogés indiquent que le développement du télétravail est souhaitable et 82 % estiment désormais davantage de postes "éligibles" maintenant. La preuve par l'exemple a fait son office. Même si selon les fonctions les taux de télétravail ne sont évidemment pas les mêmes, l'étude révèle une progression de la proportion de télétravailleurs pendant le confinement. Ce sont les professionnels des fonctions support et des directions qui ont été les plus nombreux à avoir recours au télétravail pendant la crise (plus de 80%).

2 - Le télétravail mais pas tout le temps

Pour importante qu'a été l'expérience du confinement, les DRH ne comptent évidemment la poursuivre telle quelle. Le futur du télétravail sera hybride, mêlant période de télétravail et période sur le site de l'entreprise. Surtout, le télétravail ne concernera pas tout le monde. 38 % des DRH ayant répondu estiment que le télétravail concernera moins de 25 % du personnel. A l'inverse, 9% prévoient que cela concernera plus de 75 % des salariés de l'entreprise.

Globalement, une grande majorité des DRH estiment que les salariés auront entre 1 et 3 jours de télétravail. A l'inverse, la mise en place du télétravail total reste très très minoritaire (1% des entreprises) à l'exception de ceux qui pensent le généraliser pour plus de 75% des salariés où 16 % des DRH envisagent un télétravail de 4 ou 5 jours.

3 - Le télétravail c'est bon pour l'entreprise

Quand on demande aux DRH quels bénéfices on peut attendre du télétravail, les DRH ne font pas preuve d'une grande créativité. Ainsi, 93 % estiment qu'un bénéfice important du télétravail est "une meilleure réponse aux attentes des collaborateurs et une attractivité plus grande". 64 % en attendent une meilleure productivité, et 61 % une réduction de l'empreinte carbone de l'entreprise.

4- Mais de vrais risques qui exigent davantage de vigilance

Symétriquement, les trois risques principaux identifiés sont dans l'ordre décroissant : le recul du nombre d'interactions sociales et du sentiment d'appartenance à l'entreprise (important pour 88%), ex-aequo avec le risque d'une moins grande cohésion entre les télétravailleurs et le reste de l'entreprise. En troisième position figure l'augmentation des risques psycho-sociaux, un risque jugé important par deux tiers des DRH ayant répondu.

A l'inverse, ils ne sont pas inquiets sur l'impact sur le turn-over que pourrait avoir le télétravail, estimé important par seulement 21 % des DRH.

5- Le télétravail, un vrai changement

Si l'épisode du confinement a vu une sorte de génération et d'organisation spontanées de travail depuis le domicile, la poursuite ne se fera pas aussi simplement. Les DRH anticipent à 93 % que le passage en télétravail modifiera les pratiques managériales dans l'entreprise. Pour 88%, il faudra changer les politiques RH, 80 % l'organisation du travail au sein de l'entreprise et 78 % l'aménagement des espaces de travail.

67 % des DRH pensent qu'il va falloir accompagner les collaborateurs et les managers dans cette grande transformation des manières de travailler. Pour 61 %, les DRH pensent qu'il faudra adapter les outils des salariés. Pour 44%, il faudra aussi que l'évolution du rôle du manager évolue.

L'expérience du confinement n'est donc perçue que comme une première étape. La généralisation et le développement du télétravail devraient être un véritable changement en profondeur des modes de travail dans l'entreprise.

----------------------------------------------

(1) Enquête menée en partenariat par l'Andrh et le BCG du 2 au 17 juin auprès de 458 DRH français

0 Commentaire

Cinq enseignements de l'étude BCG ANDRH sur le télétravail

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Santé

[Covid-19] Nouveau confinement, télétravail généralisé mais usines ouvertes… Le détail des annonces d’Emmanuel Macron

Économie

Dans quels cas le télétravail ne sera pas obligatoire "cinq jours sur cinq" ?

Éco - social

[Reconfinement] Retour au télétravail 5 jours sur 5, annonce Jean Castex

Social

Novartis France négocie pour un télétravail à 100%

RH

[Covid-19] Télétravail et risque sanitaire, à Marseille comme en Ile-de-France, les entreprises en ordre dispersé

Management

Quatre points à prendre en compte avant d'organiser un webinaire

Social

Le coût du télétravail en négociation

Social

Employeur, Etat ou salarié, qui doit prendre en charge les coûts du télétravail ?

RH

[Chronique RH] Le télétravail, un accélérateur de croissance ?

Social

Au moins trois jours de télétravail sur les sites tertiaires de Renault

Santé

Masques, télétravail, distanciation, dérogations... Tout sur le nouveau protocole sanitaire en entreprise dès le 1er septembre

RH

La généralisation du télétravail massif, nouveau Graal des directions des ressources humaines ?

RH

[Etude] Les DRH convertis au télétravail. Enfin !

Auto

Faute d'être imposé, le télétravail doit s'adapter aux salariés de PSA, pour la CFE-CGC

Éco - social

Cinq conseils pour ne pas rater votre webinaire

Industrie

Webinaires, réalité virtuelle, discussions instantanées… Quatre idées pour remplacer les salons professionnels

Sous-traitance

Transformé en événement numérique, Global Industrie 2020 débute avec la reprise en ligne de mire

Management

Cinq conseils pour bien intégrer les recrues en pleine crise sanitaire

Économie

[Covid-19] Télétravail renforcé et protocole sanitaire modifié dans les entreprises

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS