Cinq candidats prêts à investir dans les mémoires flash de Toshiba

L’ouverture par Toshiba de ses mémoires flash aux investisseurs n’a attiré que cinq candidats : Western Digital, SK Hynix, Micron Technology, Foxconn et Bain Capital. En jeu : les 19,9% du capital de cette activité emblématique du groupe japonais d’électronique.

Partager
Cinq candidats prêts à investir dans les mémoires flash de Toshiba
L'usine de mémoires flash de Yokkaichi au Japon

C’est la déception chez Toshiba. Le géant japonais de l’électronique s’attendait à une dizaine de candidats prêt à investir dans ses mémoires flash. Selon le Nikkei, il n’a reçu que cinq offres. Une vient de son partenaire dans la production de puces flash, l’américain Western Digital, deux de ses concurrents, le coréen SK Hynix et l’américain Micron Technology, une du géant taiwanais de la sous-traitance électronique Foxconn, et une du fonds américain d’investissement Bain Capital. Ni Canon, ni Tokyo Electron, ni les fonds d’investissement KKR, UDS Mezzanine Fund, Blue Partners Fund ou Permira, pressentis au départ comme candidats, n’ont fait de propositions.

Joyau de Toshiba

Confronté à une perte de près de 700 milliards de yens (l’équivalent de 6,3 milliards de dollars) dans son activité nucléaire, Toshiba a un besoin urgent d’argent frais pour éviter la banqueroute. C’est pourquoi il a décidé de puiser dans ce qui constitue son joyau : les mémoires flash, dont il est l’inventeur et aujourd’hui le numéro deux mondial avec 35% du marché mondial (avec son partenaire Western Digital), derrière le coréen Samsung Electronics (36%), selon TrendForce. Selon le cabinet, alors que cette activité ne représente que 15% du chiffre d'affaires total du groupe, elle lui apporte la moitié de ses bénéfices d'exploitation.

Le projet est de mettre cette activité dans une société séparée dont le capital sera ouvert à hauteur de 19,9% à des investisseurs extérieurs. Une opération qui vise à lever 200 milliards de yens, l’équivalent de 1,8 milliard de dollars. De quoi combler avec le soutien de ses banquier la perte dans le nucléaire.

Opération sensible au Japon

Le groupe japonais, déjà fragilisé par un scandale financier de 1,3 milliard de dollars, est pressé. Il doit boucler l’opération avant la clôture de son exercice fiscal le 31 mars 2017. Une contrainte qui le conduit à privilégier des fonds d’investissement et des investisseurs nippons. L’opération se présente comme une affaire hautement sensible. Toshiba est le dernier fabricant japonais de puces mémoires. La prise de participation même minoritaire par un industriel non nippon comme Western Digital, SK Hynix, Micron Technology ou Foxconn nécessite le feu vert de Tokyo. Une procédure trop longue et risquée pour Toshiba.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS