CIMV et Technip industrialisent le raffinage des résidus agricoles

La CIMV va industrialiser son procédé de bioraffinage lignocellulosique en partenariat avec l’ingénieriste Technip. Ce procédé permet de valoriser tous les composants de la plante sous forme de molécules d’intérêt en pétrochimie. L’usine traitera à terme 200 000 tonnes de résidus agricoles par an.

La Compagnie Industrielle de la Matière Végétale CIMV a développé un procédé de raffinage permettant de séparer les trois constituants principaux de la lignocellulose : lignine ; hémicellulose et cellulose. La lignocellulose représente le composant majoritaire des résidus agricoles. Le procédé permet ainsi de valoriser les parties les plus ''coriaces'' des végétaux.

Validé sur un démonstrateur basé à Pomacle (51), qui traite 5 tonnes de paille par an depuis 2006, le concept entre dans sa phase industrielle avec l’apport de l’ingénieriste Technip. Ce dernier va assurer la construction d’une première usine à Loisy Sur Marne (51). Celle-ci devrait traiter entre 180 000 et 200 000 tonnes de paille par an selon Michel Delmas, le directeur scientifique de CIMV.

Valorisation en pétrochimie

L’innovation du procédé CIMV repose dans sa capacité à extraire la lignine sans la dégrader. Ces travaux ont été conduits, pour une partie importante, avec l’Université de Toulouse, et plus particulièrement avec l'école INP-ENSIACET. « Aucun autre procédé ne permet de séparer ce composant de la lignocellulose avec une bonne pureté », souligne Michel Delmas.

L’extraction s’opère grâce à un mélange d’acides acétiques et formiques, « deux solvants abondants et non toxiques », précise Michel Delmas. Sur le modèle de l’extraction sucrière de la betterave, les pailles sont entrainées sur un convoyeur et lavés dans ces solvants. Ces derniers entrainent la cellulose, l’hémicellulose et la lignine. Par des étapes de distillation et de précipitation successives, les trois composés végétaux sont ensuite purifiés. Chacun est revendu comme molécule d’intérêt pour divers dérivés pétrochimiques.

Rentabilité du bioéthanol

Le procédé pourrait intéresser les producteurs de bioéthanol. Pour éviter que les biocarburants n’entrent en compétition avec les besoins alimentaires, ceux-ci s’intéressent de près aux résidus agricoles comme matière première. La cellulose qu’ils contiennent, un polymère du glucose, peut être digérée en alcool par fermentation naturelle.

« Pour l’instant, les procédés de production d’éthanol cellulosique dégradent la lignine, ce qui empêche sa valorisation. En séparant au préalable la lignine, on peut augmenter leur efficacité économique globale », souligne Michel Delmas. La lignine est une source de phénols, une famille d’intermédiaires pétrochimiques entrant dans la fabrication de colles, enduits, peintures ou encore matériaux d’isolation.

Hugo Leroux

Pour en savoir plus : http://www.cimv.fr/

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS