International

Les ventes de voitures s’effondrent de 76% en avril en Europe… Mais quels fabricants s'en tirent le mieux ?

, , , ,

Publié le , mis à jour le 19/05/2020 À 09H15

Les ventes de voitures neuves en Europe ont chuté de 78,3% en avril, du jamais vu. Quels sont les constructeurs automobiles les plus touchés, et ceux qui ont su limiter la casse ? Et comment se positionnent les fabricants français PSA et Renault ?

Les ventes de voitures s’effondrent de 76% en avril en Europe… Quels fabricants s'en tirent le mieux ?
Les ventes de voitures neuves en Europe ont chuté de 78,3% en avril.
© POOL New

C’est un recul sans précédent enregistré par la vente de voitures en Europe. En raison des mesures de confinement en vigueur dans de nombreux pays face à l'épidémie de coronavirus, les immatriculations de voiture neuves se sont écroulées de 76,3% en avril, selon les chiffres publiés mardi 19 mai par l'Association des constructeurs européens d'automobiles.

Il ne s'est ainsi vendu que 292 182 voitures dans l'Union européenne, au Royaume-Uni et les pays de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse), contre 1,345 million en avril 2019. Parmi les pays les plus touchés, l'Italie a vu ses ventes chuter de 97,6% pour tomber à moins de 4 300 véhicules, contre près de 175 000 en avril 2019. La France a enregistré une baisse spectaculaire de 88,8% à 20 997 véhicules.

Près de 40% de chute sur quatre mois

Sur les quatre premiers mois de l'année, le marché automobile européen accuse un repli de 39,1% avec 3,35 millions de véhicule vendus, soit 2,1 millions de moins que sur la période équivalente de l'an dernier. "Depuis le début de l'année, les immatriculations ont baissé de moitié dans trois des quatre principaux marchés de l'UE: l'Italie (-50,7%), l'Espagne (-48,9%) et la France (-48,0%)", précise l'ACEA dans un communiqué. "En Allemagne, la demande s'est contractée de 31% sur les quatre premiers mois de 2020."

BMW et Volvo limitent les dégâts

L'ampleur de la chute des ventes n'a épargné aucun des grands constructeurs automobiles mondiaux. Mais quels sont les plus touchés, et ceux qui ont su limiter la casse ? L'allemand BMW a limité les dégâts avec un repli de "seulement" 65,3% pour atteindre 23 504 voitures immatriculées en avril au sein de l'Union Européenne. Tout comme le suédois Volvo (filiale du chinois Geely) qui régresse de -62,9% avec 8 299 voitures. Avec une baisse de 74% pour 14 692 voitures, le japonais Toyota s’en sort légèrement mieux que le marché. Tout comme le géant européen, le groupe allemand Volkswagen avec 77 862 nouvelles immatriculations, en recul de 72,7%.

Les fabricants français, quant à eux, souffrent particulièrement. Avec 27 740 voitures immatriculées en Europe en avril, Renault recule de 79%. Et le groupe PSA de 81,2% avec 36 718 unités. Quant à son futur partenaire Fiat Chrysler Automobiles, ce dernier s’écroule de 87,7%, à 10 419 nouvelles immatriculations.

 

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte