L'Usine Agro

Chute du real brésilien, coronavirus, le marché du sucre à la peine

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Malgré la prévision initiale d’un déficit en 2019/2020 qui avait soutenu les cours ces derniers mois, les prix mondiaux du sucre sont désormais en chute libre. La baisse du real et les doutes sur la consommation, dans un contexte de confinement généralisé, sèment le doute sur l’état du marché.

Chute du real brésilien, coronavirus, le marché du sucre à la peine
L'hypothèse d'un déficit en fin de campagne s'éloigne.
© Gaëlle Fleitour

Les turbulences traversées par les marchés financiers n’épargnent pas le sucre. Les cours du sucre roux non-raffiné ont chuté d’environ 25 % en un mois, pour atteindre 11,66 cents par livre à New York le 26 mars.

Au 23 mars, le prix de la tonne de sucre roux à échéance mai 2020 était en recul de 26 % en un mois, atteignant l’équivalent de 222,1 euros. Sur la même période, la chute était de 17,7 % sur la tonne de sucre blanc à échéance mai, à 341,4 dollars par tonne (316,6 euros).

La chute du real rend le sucre brésilien plus compétitif

Parmi les facteurs de cette dégringolade figure l’effondrement du real par rapport au dollar de 35 % en un an. Il y a un an, 1 dollar valait 3,87 reais; il y a un mois, 4,48 reais. Le 1er avril, il en valait 5,27. Le Brésil est le premier producteur mondial de sucre. Il est désormais, aussi, plus compétitif. " Les Brésiliens peuvent vendre leur sucre moins cher en dollar, tout en ayant la même rentrée d’argent en real. La canne brésilienne pouvant être utilisée en sucre alimentaire ou en éthanol, il peut devenir plus intéressant pour eux, cette année, de produire du sucre ", explique Thimothé Masson, responsable des affaires économiques à la Confédération générale des planteurs de betteraves. En 2019, seule 35 % de la production brésilienne avait été dirigée vers la production de sucre. La campagne débutera officiellement le 1er avril.

Le double rôle baissier du coronavirus

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte